L’année 2022 est là et il est temps pour moi d’entamer une petite rétrospective sur l’année qui vient de s’écouler. Comme souvent, j’ai profité des douze derniers mois pour découvrir de nombreux livres de fiction dans des genres parfois très différents. Voici les cinq lectures qui m’ont le plus marqué cette année.

Sandman de Neil Gaiman, le livre audio

Couverture du livre audio The Sandman de Neil Gaiman disponible sur Audible

En début d’année, Laëtitia du blog La Pomme qui fait du Rock m’a convaincue d’essayer les livres audio. En suivant mon envie du moment, j’ai lancé un peu au hasard l’adaptation audio des premiers tomes du comics Sandman de Neil Gaiman. Ce fut ma première belle claque littéraire de l’année ! Le comics est une véritable épopée fantastique à lui tout seul. L’histoire est fascinante, macabre et terrible à la fois. C’est une entrée directe vers le monde des songes où des entités, différentes de dieux, mais plus grandes que les hommes, arpentent la Terre dans un but bien précis pour chacune d’entre elles. J’ai été captivée par cette histoire dès ses premiers mots. C’est un de mes plus gros coups de cœur de l’année 2021. Le livre audio est particulièrement réussi. L’adaptation est une véritable fiction auditive avec des acteurs différents pour chaque personnage, des bruitages et des effets sonores. C’est une œuvre à découvrir sans plus tarder pour tous les fans de comics, d’horreur et de fantastique.

Résumé éditeur : L’histoire commence quand Sandman, aussi appelé Morphée, roi des songes, des histoires et de l’imagination, est capturé dans son royaume des rêves. Emprisonné sur Terre par une secte, il croupit pendant plusieurs décennies avant de parvenir à s’enfuir. Une fois libéré, il se met en quête de ses trois « outils » qui lui permettront de retrouver ses pouvoirs et de rebâtir son royaume, qui s’est effondré en son absence. Au cours de ses multiples aventures, il devra descendre en Enfer pour affronter Lucifer, traquer des cauchemars échappés de son royaume, et il rencontrera des personnages issus de l’univers de DC, ainsi que des mythes antiques et de l’histoire anglaise, comme des patients de l’asile d’Arkham, Docteur Destinée, la muse Calliope, les Parques, William Shakespeare, et bien d’autres.

Les Somnambules de Chuck Wendig

Couverture du roman Les Somnambules de Chuck Wendig

Ma deuxième plus belle surprise littéraire de l’année a été, sans aucune hésitation, Les Somnambules de Chuck Wendig. Cette fois-ci, il s’agit d’un roman de science-fiction qui m’a totalement transportée dans son univers à l’allure de fin du monde. Que feriez-vous si l’un de vos proches prenait la route sans raison, sans un regard en arrière, comme s’il était somnambule et poussé par une volonté incompréhensible ? C’est ce qui arrive à Shana lorsqu’elle voit sa sœur quitter sa maison sans se réveiller. Bientôt, ce sont des centaines d’Américains qui connaissent le même sort.

Les Somnambules de Chuck Wendig est un vrai chef d’œuvre de science-fiction à mes yeux. C’est un roman-fleuve de plus de 1000 pages et pourtant, l’auteur a réussi à créer un véritable page-turner. 

Résumé éditeur : Dans un petit village de Pennsylvanie, Shana surprend sa soeur, Nessie, quittant d’un pas résolu leur maison. Lorsqu’elle tente de l’intercepter, la petite fille ne réagit pas à sa présence. Mutique, absente, le regard vide, elle avance… Croyant à une crise de somnambulisme, Shana commence à la suivre. Rapidement, elles sont rejointes par un deuxième errant, frappé des mêmes symptômes que Nessie. Puis un autre. Bientôt, ils sont des centaines à converger vers la même destination inconnue, tandis que leurs proches, impuissants, leur emboîtent le pas. Très vite, cette mystérieuse épidémie enflamme le pays.

Vita Nostra de Marina et Sergueï Diatchenko 

Couverture du roman Vita Nostra de Marina et Sergueï Diatchenko

Peu de temps après, j’ai enfin pris le temps de découvrir Vita Nostra de Marina et Sergueï Diatchenko, le premier livre du triptyque fantastique Les Métamorphoses. Cette lecture fut une vraie claque pour moi. Dès les premières pages, j’ai perdu tous mes repères face à cette histoire d’une grande singularité. Le roman est fascinant du début à la fin et plonge le lecteur dans un flou total. On découvre un nouveau monde, dont nous ne possédons pas les codes tout comme son héroïne principale. L’intrigue est plus que singulière et je me souviendrai de ce roman encore longtemps. Plus qu’une lecture, ce fut une véritable expérience littéraire.

Résumé éditeur : C’est dans le bourg paumé de Torpa que Sacha entonnera l’hymne des étudiants, à l’ »Institut des technologies spéciales ». Pour y apprendre quoi ? Allez savoir. Dans quel but et en vue de quelle carrière ? Mystère encore. Il faut dire que son inscription ne relève pas exactement d’un choix : on la lui a imposée… Comment s’étonner dès lors de l’apparente absurdité de l’enseignement, de l’arbitraire despotisme des professeurs et de l’inquiétante bizarrerie des étudiants ? A-t-on affaire, avec Vita nostra, à un roman d’initiation à la magie ? Oui et non. On évoque irrésistiblement la saga d’Harry Potter et plus encore Les Magiciens de Lev Grossman. Mêmes jeunes esprits en formation, même apprentissage semé d’obstacles.

Les tribulations d’Esther Parmentier, tome 1 et 2 de Maëlle Desard 

Couverture du roman Les tribulations d'Esther Parmentier Tome 1 Cadavre haché vampire faché de Maëlle Desard

Dans un registre radicalement différent, j’ai découvert cette année Les tribulations d’Esther Parmentier de Maëlle Desard. Le tome 1, Cadavre haché vampire faché fut une vraie surprise et le tome 2, Trafic sanglant vampire sur les dents, n’a fait que confirmer ce que je pensais : l’autrice a un don pour écrire des histoires aussi drôles que bien construites. Esther Parmentier est une jeune fille qui apprend du jour au lendemain qu’elle est une sorcière sans pouvoir dans un monde où elle redécouvre tous les codes sous le prisme du surnaturel. Sans trop savoir comment, elle se retrouve embarquée dans une course contre la montre pour sauver un monde dont elle ne connaissait rien quelques semaines auparavant.

L’autrice a réussi dans ses romans à se réapproprier les origines de créatures fantastiques que l’on connaît tous, vampires, loups-garous, goules, et à leur donner une nouvelle dimension. Les personnages sont hauts en couleur, leur répartie hilarante et le personnage principal, Esther, plus que attachant. C’est une totale réussite pour moi et j’attends la suite des aventures d’Esther Parmentier avec impatience.

Résumé éditeur : Esther Parmentier, 19 ans, a quitté sa Bretagne natale pour un stage à Strasbourg dans une société informatique quand elle est repérée par l’Agence de Contrôle et de Détection des Créatures Surnaturelles. Car Esther est une sorcière. A peine remise de cette découverte, et des tests visant à déterminer ses capacités, Esther apprend qu’elle n’a pas plus de pouvoirs qu’une allumette mouillée. Sa note sur l’échelle des pouvoirs est historiquement basse  : 2 sur 82. Mais Esther est dotée d’un caractère de cochon, de solides capacités de déduction et est capable de résister aux pouvoirs de séduction des Créatures.

I’m thinking of ending things (Je sens grandir ma peur) de Iain Reid

Couverture du livre I'm thinking of ending things de Iain Reid

Enfin, pour compléter cette liste je ne pouvais pas ne pas citer un livre qui m’a chamboulé dès le premier paragraphe : I’m thinking of ending things (Je sens grandir ma peur en VF) de Iain Reid. Chaque ligne, chaque phrase apporte avec elle une atmosphère angoissante et pesante m’a pris sous son emprise. J’ai tout de suite su que cette lecture allait profondément me marquer. C’est un thriller psychologique fascinant, qui se déroule sous nos yeux sans qu’on arrive à en saisir le sens. C’est un livre qui, s’il ne séduira peut-être pas toujours, ne manquera pas d’étonner. Je sais d’ailleurs que je le relirai à l’avenir, afin d’avoir un nouveau regard sur les dialogues, les personnages et l’histoire.

Résumé éditeur (VO) : Jake and his girlfriend are on a drive to visit his parents at their remote farm. After dinner at the family home, things begin to get worryingly strange. And when he leaves her stranded in a snowstorm at an abandoned high school later that night, what follows is a chilling exploration of psychological frailty and the limitations of reality.

Résumé éditeur (VF) : Elle a rencontré Jack il y a quelque mois. Ils s’aiment. Aujourd’hui, ils vont rendre visite à ses parents à lui. Pour qu’ils la connaissent. Mais elle reste étrangement absente à leurs échanges, à la joie du voyage et des présentations. Elle semble accaparée par les appels incessants sur son portable. Le road trip s’éternise et le malaise s’installe. Quelques heures plus tard, les voilà attablés face à leurs hôtes, dans une ferme reculée. Le fossé entre les deux amants se creuse sous le poids de tous les non-dits. Et il y a aussi cette angoisse qui ne cesse de monter, jusqu’à ce que se produise l’innommable…


Et vous, quels sont les livres qui vous ont le plus marqué en 2021 ?

Si l’article t’a plu, épingle-le sur Pinterest !

2 thoughts on “Top 5 de mes meilleures lectures de l’année 2021”

  1. Trop contente de t’avoir fait découvrir les livres audio cette année ! Tu as eu de très belle lectures, j’espère que 2022 t’en apportera des aussi belles !

Laisser un commentaire