Actualités Blabla littéraire

Les sorties littéraires de mai 2024

Sélection des sorties littéraires de mai 2024 sur le blog Parlons fiction

Ce mois-ci, les librairies se préparent à accueillir de nouveaux romans aux genres différents qui offriront une large palette d’émotions. Le mois de mai sera riche en nouveautés littéraires. Fantastique, fantasy ou contemporain, les sorties littéraires de mai 2024 sont multiples et éclectiques. Découvrez dès maintenant dans une sélection des meilleurs titres à découvrir ce mois-ci.

Les forêts de Waldenstein de Stéphane Héaume

Le mois de mai débutera avec la publication du roman Les forêts de Waldenstein de Stépahne Héaume. Avec des énigmes à résoudre et un décor isolé et angoissant, le résumé de ce livre n’est pas sans rappeler le style gothique. Forcément, quand un roman contient ces quelques éléments qui me plaisent particulièrement, il retient mon attention. Les forêts de Waldenstein ne fait pas exception !

Date de publication : 01 mai 2024
Éditions : Rivages

Résumé : De son enfance, Wald ne garde que des bribes de souvenirs. Lorsqu’il revient à Waldenstein, une ancienne station thermale qu’il a fuie jadis, il ne sait pas encore ce qui l’attend. Le majestueux palace familial est à l’arrêt depuis longtemps. Seul Ambrose, le vieil organiste et sculpteur, veille sur le village à l’abandon, accompagné de son énigmatique apprenti. Waldenstein recèle bien des mystères assoupis dans ses forêts enneigées… Mais rien n’arrêtera Wald dans sa quête d’un passé hanté par les mensonges et les sortilèges.

Le Bleu des souvenirs d’été de Lilly-Belle de Chollet

Changement de thématique avec Le Bleu des souvenirs d’été de Lilly-Belle de Chollet qui sera publié le 02 mai. Cette fois-ci, place à un contemporain avec comme thématique principale, la nostalgie. Pour l’été, deux cousines se retrouvent pour leurs dernières vacances dans la maison familiale. Leur été, qui aurait dû être léger, se transforme rapidement en un été lourd à porter sous le poids des souvenirs et des rancœurs enfouies sous le sable.

Date de publication : 02 mai 2024
Éditions : Didier Jeunesse

Résumé : Pour Lucile et Salomé, l’été ne s’annonce pas aussi bleu que le ciel.
Ce sont sûrement leurs dernières vacances dans la maison familiale, et Colombe, la troisième cousine, brille par son absence. Même avec les amis d’enfance, tout a changé. Les sentiments et les rancoeurs compliquent ce qui semblait si simple auparavant. Mais le pire, c’est peut-être ce silence, cette impossibilité de se parler, de se comprendre. Le poids des souvenirs et des secrets sera-t-il trop lourd à porter pour surmonter leur souffrance ?

Yellowface de Rebecca F. Kuang

Voici un roman dont j’attends la publication avec impatience : Yellowface de Rebecca F. Kuang. Impossible de louper cette couverture criarde au jaune vif agressif. Les intrigues de vol de manuscrits entre auteurs ne sont pas inédites, pour autant, elles ont le don de séduire. On retrouve cette thématique ici, avec deux autrices que tout oppose : l’une bénéficie d’une célébrité et d’une réussite grandissantes, tandis que l’autre se morfond peu à peu dans l’ombre. Alors quand la première décède subitement, qu’est-ce qui pourrait bien empêcher la seconde de s’approprier ses écrits ?

Date de publication : 02 mai 2024
Éditions : Ellipsis

Résumé : June Hayward et Athena Liu ont étudié ensemble à Yale, ont déménagé à Washington après avoir obtenu leur diplôme et sont toutes les deux écrivaines, mais les similitudes s’arrêtent là. Athena est une étoile montante de la littérature, et June n’est personne. Après tout, qui s’intéresse de nos jours aux histoires d’une fille blanche aussi banale qu’elle ? Lorsqu’elle assiste à la mort d’Athena dans un accident invraisemblable, June agit donc sans réfléchir et vole le manuscrit que son amie et rivale vient de terminer – un roman sur les contributions méconnues du corps des travailleurs chinois pendant la Première Guerre mondiale. Et si June corrigeait le récit et l’envoyait à son agent comme s’il s’agissait de son propre travail ? Et si elle adoptait le nom de Juniper Song et jouait sur l’ambiguïté de son origine ethnique ? Quelle qu’en soit l’autrice, ce morceau d’histoire ne mérite-t-il pas d’être raconté ? Mais June ne peut échapper à l’ombre d’Athena, et des révélations menacent de faire s’écrouler son succès volé. Jusqu’où sera-t-elle prête à aller pour protéger son secret ?

Le Démon de maître Prosper de K. J. Parker

Chaque année, j’aime découvrir des romans atypiques. Et cela tombe bien, puisqu’en mai Le Démon de maître Prosper de K.J. Parker sera publié aux éditions L’Atalante. Je dois admettre ne pas réellement savoir de quoi parle le livre. Il y est question d’un exorciste et le ton du récit semble humoristique. Le Démon de maître Prosper donne l’impression de sortir des codes et pour ça, il a tout de suite capté mon attention.

Date de publication : 12 mai 2024
Éditions : L’Atalante

Résumé : « Je crois que vous n’allez pas beaucoup m’aimer. Je fais des choses terribles. À mes ennemis, à mes alliés, à moi-même. Dans la manœuvre, je sauve bon nombre d’inconnus (entre cinq et dix par semaine) du pire sort qui puisse frapper un être humain. J’aimerais dire que je me comporte ainsi parce que je fais partie des gentils, mais vous me perceriez aussitôt à jour. »
Hourra ! La grande-duchesse d’Essen attend un fils. Quel dommage que le petit soit déjà possédé par un démon.
Un humour aussi acerbe que son narrateur, un génie à la Léonard de Vinci et Machiavel, un exorciste sans cœur : tout ce qu’il faut pour un roman aussi malin que jouissif.

Tuer le temps de Paul Joubert

Tuer le temps de Paul Joubert est un roman qui m’a attiré grâce à son titre. Le temps qui passe est une thématique qui m’intéresse et il n’en a pas fallu beaucoup plus pour que j’ajoute ce livre à cette sélection. Que feriez-vous si vous mourriez pour vous réveiller 150 avant votre naissance ? Paul Joubert s’empare de ce concept pour explorer tous les enjeux d’une telle anachronie.

Date de publication : 02 mai 2024
Éditions : L’Archipel

Résumé : Et si en finir avec la vie n’était pas mourir mais changer d’époque ?
C’est ce que découvre Édith quand elle décide de mettre fin à ses jours mais qu’elle se réveille dans un lit d’hôpital en… 1905, plus de 150 ans avant sa naissance. À peine remise de son passage à l’acte qu’Alfred de Crancy, héritier d’un empire industriel, lui propose d’intégrer l’entreprise familiale à de hautes fonctions en échange de ses connaissances sur les innovations futures. Alors qu’elle est choyée comme un être précieux, les discours autour d’elle sont de plus en plus ambigus. Tandis que certains l’acclament comme une visionnaire, d’autres, comme ce magnat des affaires qu’on surnomme  » l’Oncle « , semblent connaître son secret. Et si elle était loin d’être la seule dans son cas ?

La Famille de Naomi Krupitsky

Parmi les sorties littéraires de mai 2024, on trouve aussi des sorties en format poche. La Famille de Naomi Krupitsky est un roman que j’avais repéré depuis un moment et sa publication en format poche ravive mon envie de le découvrir. Dans le Brooklyn des années 1930, deux amies inséparables sont liées par un point commun : leurs pères travaillent pour le parrain de la mafia locale. Comment grandir dans un environnement comme celui-ci ? Leur amitié se fragilise et évolue au fil des années, tandis que leur destin reste lié à la mafia new-yorkaise.

Date de publication : 02 mai 2024
Éditions : Folio

Résumé : « Elles savent que la Famille, c’est tout. » Brooklyn, années 1930. Sofia et Antonia, voisines et amies inséparables, sont liées par un point commun singulier : leurs pères travaillent pour Tommy Fianzo, parrain de la mafia locale. En regardant chaque jour leurs mères subir une vie faite d’inquiétude et d’obéissance muette, les fillettes se jurent de ne jamais épouser d’hommes oeuvrant pour la Famille. Quand il arrive malheur au père d’Antonia, leur amitié se fragilise et leurs rêves commencent à diverger : l’une voudrait faire des études quand l’autre préfère les frivolités. Mais quels chemins prendront les deux amies lorsqu’une fois adultes elles devront choisir qui devenir ? Femme, épouse, mère, veuve ? Victime ou complice ? Premier roman envoûtant, La Famille est une magnifique histoire d’amitié féminine et une exploration fascinante de la mafia new-yorkaise.

A un cheveu de Maëlle Desard

Toujours du côté des poches, c’est un roman young-adult plus contemporain que l’on pourra découvrir en mai : A un cheveu de Maëlle Desard. Emma est une adolescente de 17 ans souriante et pleine de vie. En apparence, tout semble parfait. Pourtant, quand on y regarde de plus près, on découvre que sous sa perruque Emma cache son alopécie. La perte de ses cheveux a commencé il y a plusieurs années et elle tente de la camoufler, quitte à se mettre parfois dans des situations très délicates. A un cheveu est un roman contemporain touchant dont je vous parlais déjà dans cet article.

Date de publication : 11 mai 2024
Éditions : Pocket Jeunesse

Résumé : À 17 ans, Emma aime la natation, son frère presque jumeau, le chocolat et dessiner dans les marges de ses cahiers. Elle serait à un cheveu de la belle vie si elle n’avait pas perdu les siens, de cheveux, deux ans plus tôt (tandis que le reste de ses poils a continué à pousser, merci bien !). Affublée d’une perruque avec laquelle elle entretient une relation d’amour-haine quasi mystique, Emma décide de profiter du déménagement de sa famille pour repartir de zéro. Nouvelle vie, nouveaux amis… et peut-être un premier amour !

Ash et Rose de Nathalie Bernard

Une romance gothique et psychologique ? C’est ce que promet la quatrième de couverture de Ash et Rose écrit par Nathalie Bernard qui sera publié en mai 2024. Vous commencez à me connaître, quand le mot gothique fait son apparition, mon attention est tout de suite captée. Ash et Rose est un roman qui se déroule l’été, un choix idéal si vous souhaitez mettre une pointe de gothique dans vos lectures pour la belle saison.

Date de publication : 15 mai 2024
Éditions : Thierry Magnier

Résumé : L’été est caniculaire. Presque aussi étouffant que la tension qui règne entre les parents de Rose. Les jours s’égrènent, ternes et semblables. Rose a la sensation presque physique de se diluer dans ce quotidien morose, de devenir aussi transparente que les personnages de cette histoire de fantômes qu’elle tente d’écrire et qui lui résiste depuis des mois. Une nuit pourtant, alors qu’elle réécrit encore et encore les premières phrases de son roman, un air de musique classique attire son attention. Une silhouette se détache à la fenêtre de la maison voisine, pourtant abandonnée depuis des années. Celle d’un jeune homme éclairé à la bougie, semblant appartenir à une autre époque. Le cœur et l’imagination de Rose s’embrasent.

Siffle la nuit de Rebecca Netley

De retour du côté des formats poches avec Siffle la nuit de Rebecca Netley sera publié mi-mai. Un thriller psychologique dont le résumé m’a tout de suite intrigué. Il faut dire qu’il ne m’en faut pas beaucoup : une île battue par les vents, une demeure isolée, une mort inexpliquée et des phénomènes étranges qui ne cessent de se multiplier. Siffle la nuit est sans doute une lecture idéale pour celles et ceux qui souhaitent frissonner.

Date de publication : 16 mai 2024
Éditions : 10 X 18

Résumé : Skelthsea. Une île battue par les vents, au large des côtes écossaises. Lorsque Elspeth y débarque, à l’automne 1860, pour travailler comme gouvernante au manoir d’Iskar, elle est saisie par cette vieille bâtisse solitaire qui domine tout. Comme si la demeure portait le deuil du jumeau de Mary, la pupille d’Elspeth, tombé d’une falaise quelques mois plus tôt. Si au manoir, personne ne parle de lui, au village en revanche, il se murmure que la chute de William n’avait d’accident que le nom. Des rumeurs dont Elspeth aurait aisément pu faire fi, si elle n’était pas témoin d’une série d’étranges phénomènes : des bruits de pas dans le grenier, une mystérieuse berceuse qui résonne chaque soir dans le couloir désert… Et le plus glaçant de tous : un sifflement funeste qu’on dirait presque irréel…

Zephyr, Alabama de Robert McCammon

Je termine cette sélection avec la réédition d’un roman que je souhaite découvrir depuis déjà plusieurs mois : Zephyr, Alabama de Robert McCammon. J’ai découvert l’écriture de Robert McCammon en 2023 avec sa duologie Swan Song que j’avais adoré. Loin d’un récit apocalyptique, Zephyr, Alabama s’apparente plutôt un roman d’initiation. Un jeune garçon va être témoin d’un tragique accident qui va faire basculer sa vision du monde.

Date de publication : 17 mai 2024
Éditions : Monsieur Toussaint Louverture

Résumé : Zephyr, en Alabama, est une ville idyllique pour Cory Mackenson, onze ans, un lieu rassurant où, en 1964, la vie est encore simple : on travaille à la quincaillerie ou à la laiterie, les familles sont unies, et les amitiés, éternelles. Même si une comète zèbre parfois le ciel, et que certains font preuve d’excentricité, c’est un incroyable terrain de jeu pour un enfant à l’imagination fertile qui souhaite devenir écrivain. Malheureusement, un froid matin de printemps, alors que Cory accompagne son père dans sa tournée, ils sont témoins d’un dramatique ­accident. Et tandis que le jeune garçon s’efforce de comprendre le mal qui les tourmente depuis ce jour, ses yeux s’ouvrent peu à peu sur les puissantes forces qui l’entourent.


Avez-vous repéré des sorties littéraires qui vous intéressent pour mai 2024 ? Si vous n’avez pas encore eu le temps, vous pouvez jeter un coup d’œil sur les dernières sorties littéraires d’avril 2024 ici.

Si l’article t’a plu, épingle-le sur Pinterest !

 

4 Comments

  • Reply
    cora85
    01/05/2024 at 22:24

    Et bien, et bien, que du bon ! Je suis obsédée par la couverture de « Yellow Face » ! Merci pour cet article.

    • Reply
      Parlons fiction
      05/05/2024 at 15:53

      Il faut dire que la couverture de Yellow face attire tout de suite l’œil ! Elle est vraiment réussie sur cet aspect là. Plus qu’à découvrir l’histoire du roman ☺️

  • Reply
    Caroline - Le murmure des âmes livres
    03/05/2024 at 14:32

    Merci pour cette sélection aussi attrayante qu’éclectique ! Je suis intriguée par beaucoup d’entre eux, dont le Maëlle Desard, une autrice que j’ai découverte avec le premier tome des tribulations d’Esther Parmentier, que j’ai adoré.

    • Reply
      Parlons fiction
      05/05/2024 at 15:55

      C’est ce qui est génial avec les livres, il y en a pour tous les goûts et toutes les envies de lecture. Je te recommande A un cheveu de Maëlle Desard. Bien que le genre soit différent des tribulations d’Esther Parmentier, on retrouve son humour à travers ses personnages et c’est agréable de découvrir sa plume dans un contemporain ☺️

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :