Chaque année, le mois d’octobre est LA période pour frissonner. L’automne s’installe doucement et les décorations d’Halloween prennent petit à petit leur place. C’est sans aucun doute le bon moment pour ouvrir un livre et se plonger dans une histoire angoissante, déstabilisante, voire horrifique. Voici 7 idées de lectures pour une plongée dans l’étrange.


Coraline de Neil Gaiman

Coraline de Neil Gaiman est un court roman à l’allure de conte. Coraline, une petite fille, vient d’emménager dans une étrange maison avec ses parents. En s’aventurant à l’intérieur, elle va découvrir une petite porte condamnée. Elle va la traverser et découvrir un véritable conte… jusqu’à ce qu’il se retourne contre elle. C’est un petit livre qui se lit très vite, à l’ambiance creepy et à l’histoire originale. La parfaite lecture si vous souhaitez vous immerger dans une ambiance étrange sans pour autant vous faire peur.

Résumé éditeur : Coraline vient d’emménager dans une étrange maison et, comme ses parents n’ont pas le temps de s’occuper d’elle, elle décide d’explorer ce nouveau lieu. Ouvrant une porte condamnée, elle pénètre dans un appartement pratiquement identique au sien, où vivent ses « autres parents », copie conforme de ses vrais parents, mais qui ont des boutons cousus à la place des yeux. Aimables, séducteurs, ils veulent convaincre Coraline de rester pour toujours avec eux. La petite fille réussit à s’enfuir et à rentrer chez elle, mais découvre que ses vrais parents ont disparu. Elle retourne alors les sauver des griffes de ses « autres parents », aidée par un chat noir…

Le Secret de Crickley Hall de James Herbert

Les histoires de maison hantée, ça vous intrigue ? Le Secret de Crickley Hall de James Herbert est la parfaite lecture pour cela. On y retrouve, entre autres, une vieille demeure aux portes grinçantes, une jeune famille qui s’y installe, des bruits dans les murs et un mystère bien caché. Une bonne lecture qui promet quelques frissons.

Résumé éditeur : Crickley Hall : une vieille demeure comme on n’en trouve que dans les régions reculées de l’Angleterre. Vaste et sinistre, elle a même l’air un peu menaçant. Lorsque Gabe et Eve Caleigh viennent s’y installer avec leurs deux petites filles, ils espèrent y trouver la paix, et tourner la page sur le terrible malheur qui a frappé leur famille. Mais quelque chose ne va pas… Bientôt des bruits inexplicables les arrachent au sommeil. Les enfants sont les seuls témoins d’étranges apparitions. Et, chaque matin, la porte de la cave est entrouverte alors qu’on l’avait fermée la veille. Cette maison est le dernier endroit que les Caleigh auraient dû choisir. L’horreur qui les y attend dépasse tout ce qu’ils pouvaient imaginer.

Le Signal de Maxime Chattam

S’il y a un bien un livre qui m’a fait peur, c’est Le signal de Maxime Chattam. Je sais que cela n’a pas été le cas pour tous les lecteurs, mais ce livre m’a vraiment angoissé. Et niveau ambiance, il est réussi. Dans cette histoire, on suit la famille Spencer qui vient de s’installer dans une nouvelle ville, Mahingan Falls. Une ville aux apparences paisibles, mais pas pour si longtemps. C’est une lecture horrifique parfaite pour la période.

Résumé éditeur : La famille Spencer vient de s’installer à Mahingan Falls. Un havre de paix. Du moins c’est ce qu’ils pensaient…. Meurtres sordides, conversations téléphoniques brouillées par des hurlements inhumains et puis ces vieilles rumeurs de sorcellerie et ce quelque chose d’effrayant dans la forêt qui pourchasse leurs adolescents… Comment le shérif dépassé va-t-il gérer cette situation inédite? Ils ne le savent pas encore mais ça n’est que le début…

Entretien avec un vampire d’Anne Rice

Couverture pocket Lestat le vampire Anne Rien blog littéraire Parlons fictionSi vous préférez les histoires surnaturelles, quoi de mieux pour la période d’octobre que de se lancer dans la lecture d’Entretien avec un vampire d’Anne Rice ? C’est un roman très dense, mais aussi très prenant. Il s’agit d’un coup de cœur pour ma part, et les vampires d’Anne Rice n’ont rien à envier à ceux d’autres auteurs. Au programme : vampires, tourments, mélancolie, violence, amour d’un tout autre genre et réflexions sur la condition de l’homme. Si vous voulez en savoir plus sur ce roman, je vous glisse ma chronique juste ici.

Résumé éditeur : À San Francisco, un journaliste se fait approcher une nuit par un homme se prétendant être un vampire et disposé à lui livrer l’histoire de sa « vie ». Jeune propriétaire terrien vivant en Louisiane à la fin du XVIIIe siècle, Louis est un homme dépressif rongé par la culpabilité depuis la mort de ses proches. Un soir, il est approché par Lestat, une puissante créature, qui le transforme en vampire. Mais Louis n’accepte pas cette nouvelle condition et refuse de tuer des humains pour survivre. Après quelques années de vie commune sur la plantation de Louis, les deux vampires quittent la Louisiane pour échapper à une révolte d’esclaves ayant percé leur vraie nature. Ils s’installent alors à la Nouvelle-Orléans où Louis se met à imaginer sa vie loin de Lestat qu’il déteste.

Une cosmologie de monstres de Shaun Hamill

Couverture du roman Une cosmologie de monstres de Shaun HamillDans un tout autre style, je vous conseille également Une cosmologie de monstres de Shaun Hamill. Je serais bien incapable de classer ce roman, car il est assez particulier. Il ne fait pas réellement peur, mais il est construit d’une telle façon que les questions et les mystères ne font que s’accroître au fil des pages. J’avais adoré ma lecture, et si vous souhaitez découvrir quelque chose d’atypique, c’est une lecture idéale.

Article lié : Chronique – Une cosmologie de monstres de Shaun Hamill : ma plus grande surprise de l’année 2019

Résumé éditeur : « Dans Une Cosmologie de monstres, Shaun Hamill allie brillamment les univers angoissants de H.P. Lovecraft avec l’histoire contemporaine d’une famille menacée de destruction par des forces surnaturelles. Il réussit son coup, parce que ces braves gens pourraient être nos voisins. L’horreur ne fonctionne que lorsque nous nous attachons aux personnes concernées ; nous nous attachons aux Turner, et leurs cauchemars deviennent les nôtres. La prose de Hamill est sobre, tout simplement belle. Voilà à quoi ressemblerait un roman d’horreur signé John Irving. J’ai adoré ce livre, et je pense qu’il vous plaira aussi. » Stephen King
La Famille Turner, de Vandergriff (Texas), se tient sur le seuil d’un monde terrifiant dominé par une cosmologie de monstres. Est-ce le leur ou est-ce le nôtre ?

Carrie de Stephen King

Enfin, je ne pouvais pas parler de lectures d’Halloween sans citer un livre de Stephen King ! Carrie est le premier livre de l’auteur auquel j’ai pensé en rédigeant cet article, car c’est celui que j’ai très envie de relire en ce moment pour le redécouvrir. C’est un livre assez court (pour l’écrivain qui écrit généralement de beaux pavés), dans lequel on suit une adolescente solitaire devenue la proie des moqueries de ses camarades au lycée. Jusqu’au jour où elle se découvre un don de télékinésie qu’elle parvient à maitriser.

Résumé éditeur : Carrie White, dix-sept ans, solitaire, timide et pas vraiment jolie, vit un calvaire : elle est victime du fanatisme religieux de sa mère et des moqueries incessantes de ses camarades de classe. Sans compter ce don, cet étrange pouvoir de déplacer les objets à distance, bien qu’elle le maîtrise encore avec diffi culté… Un jour, cependant, la chance paraît lui sourire. Tommy Ross, le seul garçon qui semble la comprendre et l’aimer, l’invite au bal de printemps de l’école. Une marque d’attention qu’elle n’aurait jamais espérée, et peut-être même le signe d’un renouveau !

J’espère avoir pu vous donner quelques idées de lectures pour les prochains jours. Si vous avez des recommandations lecture pour la période d’octobre, n’hésitez pas à les partager. Je serais ravie de pouvoir les découvrir !

Si l’article t’a plu, épingle-le sur Pinterest !

Aimez-vous lire des livres qui font frissonner pour la période d’Halloween ?

Partager

2 thoughts on “7 idées de lectures pour frissonner à Halloween”

  1. La petite peureuse que je suis n’a pas forcément envie de frissonner en lisant ces livres 😂 je ne cherche pas spécialement à avoir peur, pendant halloween je lis un peu de tout, enfin sauf de la romance cest pas le moment pour.

    1. Chacun ses envies de toute façon ! 🙂 Pour moi j’avoue, c’est souvent Halloween toute l’année avec mes lectures ahah. Après, il existe aussi plein de livres qui ne font pas peur, mais qui ont des personnages de fantômes, etc. qui peuvent être sympas pour la période

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *