Contemporain Livres

Vers la beauté de David Foenkinos : la poésie de l’art

Avis lecture Vers la beauté de David Foenkinos blog littéraire Parlons fiction

En 2024, je poursuis ma découverte de l’œuvre de David Foenkinos. Après avoir passé un peu trop de temps sur TikTok, je me suis rendu compte que l’un des livres de l’auteur les plus mis en avant sur la plateforme était l’un de ceux que je n’avais encore jamais lu. J’ai décidé d’y remédier en allant en librairie pour me procurer Vers la beauté, un roman dont le titre m’a interpellé. J’ai retrouvé dans ce livre la plume délicate de David Foenkinos qui rend chacune de ses histoires agréable à lire. Si j’ai apprécié Vers la beauté, quelque chose m’a empêché de me plonger complètement dans le roman.

Avant-propos : Vers la beauté de David Foenkinos est un roman qui aborde des sujets difficiles avec des scènes explicites, tels que la violence et les agressions sexuelles.


Résumé

Antoine Duris est professeur aux Beaux-Arts de Lyon. Du jour au lendemain, il décide de tout quitter pour devenir gardien de salle au musée d’Orsay. Personne ne comprend cette surprenante reconversion de la part d’un spécialiste de Modigliani. Qu’a-t-il vécu pour fuir ainsi ? Mathilde, la DRH du musée, est décidée à percer son secret.

 


Vers la beauté, l’art de la vie

Antoine est un professeur aux Beaux-Arts de Lyon. Passionné par son métier, il démissionne pourtant du jour au lendemain sans prévenir personne. Il quitte sa vie, sa ville, pour devenir gardien dans une des salles du Musée d’Orsay, à Paris. Impulsion ? Coup de folie ? Incompris de tous, Antoine a pourtant un lourd secret, l’élément déclencheur de sa décision.

Il est souvent possible d’anticiper la faiblesse. Certaines personnes s’effondrent, font ce que l’on appelle communément une dépression, et la plupart du temps nous ne sommes pas surpris. Des signes avant-coureurs avaient annoncé la chute. Ces hommes ou ces femmes vivaient sur un terrain de plus en plus fragile. Ce n’était pas du tout le cas d’Antoine. Rien ne laissait présager un tel bouleversement dans sa vie.

Vers la beauté de David Foenkinos est un roman que j’ai pris plaisir à lire, malgré le sujet difficile qu’il aborde et que je ne souhaite pas trop développer pour ne pas dévoiler l’intrigue. À l’instar de Charlotte, ce livre traite de l’art et de l’impact que la beauté a dans une vie, qu’elle soit heureuse ou à l’inverse, malheureuse. Ce roman contemporain propose une histoire empreinte de réalisme sur les répercussions que peut avoir une agression sur le reste d’une vie.

Un sujet dramatique sous la plume de David Foenkinos

Le sujet dramatique abordé dans Vers la beauté n’est pas évident à lire. Pour autant, il est d’autant plus impactant sous la plume simple et poétique de l’auteur. L’écriture de David Foenkinos est toujours un plaisir à lire, elle permet une lecture fluide dans laquelle on se plonge sans difficulté.

Les humains dans la souffrance forment deux camps. Ceux qui résistent par le corps, et ceux qui résistent par l’esprit. C’est l’un ou l’autre, rarement les deux.

A l’inverse de la plume, l’intrigue du roman m’a un peu moins emballée. Si le sujet abordé est important et traité d’une façon intéressante, la construction de l’histoire ne m’a pas permise d’être totalement aux côtés des personnages. J’avais la sensation qu’une toile se dessinait sous mes yeux, sans réussir à y prendre part. Tout au long de l’histoire, j’ai gardé une vraie distance avec les personnages.

L’histoire m’a semblé servir de support pour aborder un sujet sérieux et je pense que c’est cette impression qui m’a fait rester en retrait de l’histoire. Le lien entre les deux personnages principaux, qui se partagent les chapitres, m’a paru assez léger, voir flou, et j’ai eu du mal à comprendre cette construction. Malgré tout, j’ai lu avec intérêt ce roman de David Foenkinos qui aborde d’une façon intéressante le drame qui s’immisce dans la vie.

En bref, un roman intéressant

En bref, Vers la beauté de David Foenkinos est un roman intéressant qui aborde un sujet difficile à lire, mais important. Il explore, dans un parallèle poétique avec l’art, les répercussions d’un drame sur plusieurs vies. Si la construction de l’histoire m’a laissé perplexe, j’ai apprécié la plume simple, sensible et poétique de l’auteur. Pour celles et ceux qui souhaitent poursuivre leur découverte de l’œuvre de David Foenkinos, je pense que ce roman pourra vous séduire. A l’inverse, pour celles et ceux qui n’ont encore jamais lu un roman de l’auteur, je recommanderai plutôt de commencer par La délicatesse ou Charlotte, avant de se lancer dans celui-ci.

Pour résumerNotation 3 étoiles du blog littéraire Parlons fiction

Avez-vous déjà lu Vers la beauté de David Foenkinos ? Connaissez-vous cet auteur ?

Si le livre vous intéresse, vous pouvez le retrouver ici.


Auteur : David Foenkinos (français) Genre : Contemporain  – Date de publication originale : 2018 – Editions : Folio – Nombre de pages : 256

Si l’article t’a plu, épingle-le sur Pinterest !

No Comments

    Laisser un commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :