Fantastique / Fantasy Livres VO

Belladonna d’Adalyn Grace : romance gothique et meurtre prémédité

Avis lecture Belladona d'Adalyn Grace

Cette année, je souhaite lire davantage de romans gothiques. C’est un genre que j’aime énormément, mais malheureusement, une grande partie des nouvelles publications ne sont pas traduites en français, à l’instar de The Silent Companions de Laura Purcell. C’était le cas de la romance gothique Belladonna d’Adalyn Grace, que j’ai lu dans sa version originale en anglais. Cependant, le livre sera publié en France en mai 2023. La jeune Signa, orpheline, rejoint le manoir Thorn Grove dans lequel vivent des parents éloignés. Dès son arrivée, elle comprend que quelque chose cloche : un meurtre a été commis. Accompagnée de La Mort elle-même, la jeune fille tente de résoudre le mystère avant qu’il ne soit trop tard. Belladona est une lecture divertissante qui m’a fait passer un bon moment.

Avant-propos : Belladona d’Adalyn Grace est un roman que j’ai lu dans sa version originale, en anglais. Il a été traduit en France en 2023 sous le même titre. Une suite sera publiée sous le titre Foxglove en version originale (anglais) à l’été 2023.


Résumé (VO)

For as long as Signa Farrow has been alive, the people in her life have fallen like stars . . .
Orphaned as a baby, nineteen-year-old Signa has been raised by a string of guardians, each more interested in her wealth than her wellbeing – and each has met an untimely end. Her remaining relatives are the elusive Hawthornes, an eccentric family living at Thorn Grove, an estate both glittering and gloomy. Its patriarch mourns his late wife through wild parties, while his son grapples for control of the family’s waning reputation and his daughter suffers from a mysterious illness. But when their mother’s restless spirit appears claiming she was poisoned, Signa realizes that the family she depends on could be in grave danger, and enlists the help of a surly stable boy to hunt down the killer. Signa’s best chance of uncovering the murderer, though, is an alliance with Death himself, a fascinating, dangerous shadow who has never been far from her side. Though he’s made her life a living hell, Death shows Signa that their growing connection may be more powerful – and more irresistible – than she ever dared imagine.

 

Résumé (VF)

On dit qu’il suffit de cinq baies de belladone pour tuer quelqu’un.
Devenue orpheline alors qu’elle n’était qu’un bébé, Signa, 19 ans, a été élevée par une série de tuteurs, plus intéressés par sa richesse que par son bien-être. Tous ont connu une fin prématurée. Aujourd’hui, ses seuls parents restants sont les Hawthorne, une famille excentrique vivant dans un domaine à la fois étincelant et lugubre. Le père de famille fait le deuil de sa défunte épouse en organisant des fêtes débridées, tandis que son fils se bat pour sauver leur réputation déclinante et que sa fille souffre d’une maladie mystérieuse. Lorsque l’esprit agité de leur mère apparaît, prétendant avoir été empoisonnée, Signa réalise que la famille dont elle dépend pourrait être en grand danger.La meilleure chance pour Signa de découvrir le meurtrier est une alliance avec l’ange de la Mort lui-même, une ombre fascinante et dangereuse qui n’a jamais été loin d’elle. Bien qu’il ait fait de sa vie un véritable enfer, il montre à Signa que leur connexion croissante peut être plus puissante – et plus irrésistible – qu’elle n’a jamais osé l’imaginer.

 


Quand La Mort s’en mêle

Depuis sa naissance, Signa apporte la mort là où elle va. Orpheline, chacun de ses tuteurs disparaît toujours d’une façon ou d’une autre. La jeune fille est persuadée d’être maudite et à 19 ans, elle rejoint le domaine Thorn Grove dans lequel des parents éloignés proposent de la recueillir. Une étrange atmosphère entoure le grand manoir à l’intérieur duquel sa tante a été empoisonnée. Signa décide de faire face à ses propres démons et d’utiliser ses capacités pour résoudre ce meurtre. Car Signa peut voir La Mort.

Just as the night had begun with the cry of a baby, it ended with one. Only this time, no one was around to hear it.

Je ne lis pas souvent de romance, car ce n’est pas le genre d’histoire que je préfère. Pour autant, lorsque j’ai lu le résumé de Belladonna, j’ai tout de suite été intriguée. Le pouvoir de Signa m’a plu et savoir que La Mort était un personnage à part entière a suffit à me convaincre de me lancer. Si j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire au début, j’ai apprécié l’atmosphère gothique qui se dégage du roman et son aspect fantastique.

Du gothique bien exploité

Le premier chapitre du roman donne tout de suite le ton. Dès les premières pages de Belladonna d’Adalyn Grace, une atmosphère gothique se met en place et c’est délectable. Le décor du grand manoir est posé, les mystères qu’il renferme se font ressentir et l’obscurité envahit les pas de Signa tandis que La Mort la suit où qu’elle aille.

The child is cursed by Death, some said. The wickedest of witches, spawned by the devil himself. Wherever she goes, the reaper will follow.

L’intrigue m’a plu dès ses débuts. Pour autant, j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire, car je n’arrivais pas à m’attacher à Signa. La jeune femme a, au début du roman, des préoccupations qui sont très éloignées des miennes et cela a ralenti ma lecture. Elle pense principalement à faire son entrée dans la bonne société, se trouver un bon époux et participer à des bals. Je dois l’admettre, on est loin de mes centres de préoccupation. Heureusement, Signa va rencontrer des personnages qui vont la faire évoluer tant humainement que sur sa façon d’envisager la vie. A partir de ce moment-là, j’ai pris davantage de plaisir à la suivre.

Une romance agréable à suivre

J’ai aimé suivre l’enquête de Signa pour découvrir qui était à l’origine de l’assassinat de Lillian Thorne, et pourquoi. Épaulée par La Mort dans sa quête de vérité, l’héroïne avance à tâtons et s’improvise détective pour démêler le vrai du faux. Dans ce roman, il y a un certain nombre de révélations. J’ai été moins convaincue par celles liées à l’enquête que par celles liées à l’aspect fantastique de l’histoire et la véritable nature de Signa. Cet aspect-là m’a séduit et m’a donné envie de découvrir le second tome qui sera publié en anglais à l’été 2023.

La romance de Belladonna est évidente dès le départ. Cependant, j’ai pris plaisir à la suivre et à voir la forme que celle-ci allait prendre. Elle ajoute une touche humaine aux personnages et permet de rendre l’histoire, initialement dramatique, assez plaisante à suivre.

En bref, une lecture divertissante

En bref, Belladonna d’Adalyn Grace est une romance gothique divertissante à lire. J’ai eu du mal à entrer dans l’histoire, mais j’ai tout de même passé un bon moment grâce à l’intrigue sous forme d’enquête et l’atmosphère gothique. La romance est plaisante à suivre, mais c’est surtout l’aspect fantastique qui entoure le personnage de Signa qui me donne envie de lire le second tome à paraître. J’ai envie d’en savoir davantage sur le monde qu’a créé Adalyn Grace autour de La Mort. Si vous aimez les romances et que l’aspect gothique peut vous séduire, Belladonna a tout pour vous plaire.

Pour résumerNotation 3 étoiles du blog littéraire Parlons fiction

Belladona d'Adalyn Grace couverture

Connaissez-vous Belladonna d’Adalyn Grace ? Avez-vous déjà lu une romance gothique ?

Si le livre vous intéresse, vous pouvez le retrouver en français ici en anglais (VO) .


Autrice : Adalyn Grace (américaine) Genres : Romance, Gothique, Mystère – Date de publication originale : 2022 – Editions : Hodder & StoughtonNombre de pages : 416

Si l’article t’a plu, épingle-le sur Pinterest !

4 Comments

  • Reply
    Light And Smell
    07/05/2023 at 15:06

    Il est dans ma pal vo mais je pense le lire en français. Savoir que le cadre gothique est bien exploité me donne encore plus envie de le lire !

    • Reply
      Parlons fiction
      16/05/2023 at 21:30

      Autant en profiter maintenant qu’il est traduit en français 😊 J’espère qu’il te plaira !

  • Reply
    Annafaitsonblog
    05/06/2023 at 16:38

    Je le vois passé pas mal sur les réseaux ces temps-ci et je dois dire que je suis assez intriguée. Je pense que je le lirai (mais en francais lol, je n’ai pas le courage de le faire en anglais, même si je sais que ça me ferait du bien ^^ )

    • Reply
      Parlons fiction
      05/06/2023 at 21:33

      C’est vrai que sa sortie en France permet de voir un peu plus le roman sur le devant de la scène. Je suis contente qu’il ait été traduit, car c’est assez rare pour un roman gothique. J’espère qu’il te plaira si tu as l’occasion de le lire 😊

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :