Il y a quelques mois, j’ai découvert un roman fantastique qui m’avait beaucoup surprise : Les tribulations d’Esther Parmentier T1 Cadavre haché vampire faché de Maëlle Desard. J’en avais peu entendu parler avant de lire l’article de Pomme Rock sur le sujet. Après deux jours de lecture sans pouvoir poser ce premier tome, j’étais conquise par l’univers construit par Maëlle Desard. J’ai donc profité d’un petit passage express au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil pour me procurer le deuxième tome Les tribulations d’Esther Parmentier Trafic sanglant Vampires sur les dents. En moins de temps qu’il ne le faut pour l’écrire, j’étais de retour aux côtés d’Esther pour découvrir la suite de ses aventures. Sans grande surprise, je suis à nouveau totalement conquise par ce roman que j’ai adoré du début à la fin.

Avant-propos : Les tribulations d’Esther Parmentier Trafic sanglant Vampires sur les dents de Maëlle Desard est le deuxième tome de la saga Les tribulations d’Esther Parmentier. Si vous n’avez pas lu le tome précédent, Les tribulations d’Esther Parmentier Cadavre haché vampire faché, cette chronique risque de comporter des spoilers sur l’intrigue du premier livre.


Résumé de la quatrième de couverture : De sorcière qui s’ignore à sorcière stagiaire, il n’y avait qu’un pas et Esther Parmentier, 19 ans, l’a franchi grâce à la manière brillante dont elle a résolu une précédente enquête sous la direction de l’agent Loan, un vampire désagréable, mais néanmoins très séduisant. Elle est désormais à plein temps au sein de l’Agence qui contrôle les relations entre les humains et les créatures surnaturelles. Mais bientôt, un nouvel arrivant, un dénommé Wolfgang Strøm, loup-garou de son état, se présente pour, prétend-il, réaliser un audit de l’Agence. Et voici que simultanément l’agent Loan, qui avait mystérieusement disparu, fait son come-back  : il enquête désormais sur un trafic de sang et exige la participation d’Esther. Quand à son tour Wolfgang s’immisce dans l’enquête, un trio est formé. Et qui dit trio dit complications…


Sorcière stagiaire mène l’enquête

À présent officiellement sorcière en formation, Esther Parmentier continue son parcours de stagiaire au sein de l’Agence qui contrôle les relations entre les humains et les créatures surnaturelles. Suite à sa dernière enquête, réussie avec brio, elle travaille désormais à plein temps. Bientôt, un nouvel arrivant fait son entrée pour réaliser un prétendu audit de l’Agence que personne n’avait vu venir. En parallèle, un trafic de sang semble se créer et Esther et son tuteur l’agent Loan mènent l’enquête.

Le chantage est l’arme des faibles.

– Tant que ça marche.

Avec Les tribulations d’Esther Parmentier Trafic sanglant Vampires sur les dents on se retrouve à nouveau plongé dans l’univers construit par Maëlle Desard dans le tome précédent. Quel plaisir de retrouver ses repères ! Ce deuxième tome est à la hauteur du premier, en tous points. Les personnages sont fidèles à eux-mêmes. Esther, dont j’aime particulièrement la psychologie, est toujours aussi maladroite, sarcastique et fondamentalement courageuse. En ouvrant ce roman, j’ai eu l’impression de retrouver un monde dans lequel j’avais déjà toutes mes marques.

Une réussite

L’autrice profite de ce deuxième tome pour aller plus loin. Si dans certaines sagas, cela peut paraître risqué, c’est ici totalement réussi. Le livre introduit de nouveaux personnages étonnants et détonants. Ils sont hauts en couleur, très bien construits et s’intègrent à la perfection au récit et à son histoire. C’est une grande réussite.

Je m’étais toujours considérée comme une personne intelligente et perspicace. C’était même selon moi mon principal – voir mon seul – atout dans ce monde où je n’avais pas la bonne forme, pas le bon caractère, pas la bonne motivation. 

Mais bon sang, je doutais très fort en ce moment précis.

Les tribulations d’Esther Parmentier Trafic sanglant Vampires sur les dents, comme le tome précédent, présente une intrigue très bien ficelée et tout de suite prenante. A nouveau, il s’agit pour Esther d’une enquête à résoudre, mais celle-ci l’amènera à faire de nouvelles découvertes sur le monde magique qui l’entoure. Ces découvertes viendront d’ailleurs la pousser à reconsidérer sa façon de voir certaines choses.

Une deuxième tome qui va plus loin

Ce deuxième tome reprend toutes les qualités du premier, mais il ne s’arrête pas là. C’est ici que Maëlle Desard fait fort. Il va plus loin en proposant une nouvelle intrigue fantastique bien construite, de nouveaux personnages bien trouvés et surtout, l’histoire prend une dimension encore plus grande et importante. L’autrice développe son univers et le mythe de ses créatures fantastiques en allant un cran plus loin. On sent que les choses bougent et évoluent autour d’Esther, son monde est en mouvement et on y assiste à ses côtés. Une chose est sûre, j’aime toujours autant Esther, ses amis, sa vision de la vie et son humour toujours présent malgré les situations difficiles dans lesquelles elle peut se retrouver.

Bref : pourquoi, d’un coup, le simple fait de vivre me semblait-il si compliqué ?

En bref, une lecture que j’ai adoré

En bref, Les tribulations d’Esther Parmentier T2 Trafic sanglant Vampires sur les dents est une grande réussite. Si j’avais beaucoup aimé le premier livre, ce deuxième opus m’a tout simplement rappelé pourquoi. Maëlle Desard a un don pour construire des intrigues palpitantes et les entourer de personnages terriblement attachants et humains qu’elle saupoudre d’un humour particulièrement piquant. J’adore cet univers et j’ai hâte de connaître la suite des aventures d’Esther Parmentier.

Pour résumer

Connaissez-vous Les tribulations d’Esther Parmentier de Maëlle Desard ? Avez-vous envie de découvrir ces romans ?

Si le livre vous intéresse, vous pouvez le retrouver ici.


Autrice : Maëlle Desard (française) Genre : Fantastique  – Date de publication : 2021 – Editions : Rageot – Nombre de pages : 336

Si l’article t’a plu, épingle-le sur Pinterest !

Laisser un commentaire