L’année dernière, je découvrais Le Château de Hurle de Diana Wynne Jones. Ce roman, premier tome d’une trilogie, a inspiré le film des studios Ghibli Le Château Ambulant réalisé de Hayao Miyazaki. Cette lecture jeunesse à l’apparence de conte m’avait plu et je souhaitais découvrir la suite. Je me suis donc lancée dans la lecture du deuxième tome, Le Château des nuages, en lecture commune avec Laëtitia du blog La Pomme qui fait du Rock. Si j’avais apprécié découvrir le premier livre, j’ai trouvé davantage de défauts à cette suite qui ne m’a pas convaincue.

Avant-propos : Le château des nuages de Diana Wynne Jones est le deuxième tome de la trilogie de Hurle dont le premier livre s’intitule Le Château de Hurle. Cette chronique ne dévoile ni l’intrigue du premier tome ni l’intrigue du deuxième. 


Résumé de la quatrième de couverture : Loin du pays d’Ingarie, dans le sultanat du Rajpout, un jeune marchand se plaît à rêver à une vie différente. Il s’imagine ainsi fils de roi, promis depuis sa naissance à une belle princesse, bien loin de sa vie miséreuse et de son père ingrat, bien loin de son petit étal de tapis. Lorsqu’un beau jour, un étranger lui vend un tapis volant, la vie d’Abdallah prend un tournant pour le moins inattendu. Les péripéties s’enchaînent et le destin de notre héros semble soudain lié à celui de la superbe princesse Fleur-dans-la-Nuit. Pour la retrouver, il part pour une incroyable odyssée, semée de djinns légendaires, de sorciers, de prophéties anciennes… et d’un mystérieux château dans les nuages.


Un univers différent

Le château des nuages se déroule dans un univers assez éloigné du premier tome. Abdallah, un jeune marchand, se plaît à rêver sa vie. Il imagine souvent des scénarios dans lesquels il est le héros, riche et bien entouré et apprécie vivre ainsi. Un jour, un étranger lui vend un tapis volant et sa vie prend un tournant inattendu. Fini les rêveries, la réalité devient beaucoup plus intéressante dès lors qu’elle est liée à la princesse Fleur-dans-la-Nuit.

Tout comme Le Château de Hurle, Le Château des nuages se lit très facilement. Diana Wynne Jones a une écriture très facile à suivre ce qui permet d’avancer très vite dans le roman. Pour autant, je dois avouer que celui-ci ne m’a pas convaincue. Les premiers chapitres sont agréables à lire et permettent de découvrir un nouvel univers aux allures de conte des Milles et Une Nuits. On change d’environnement par rapport au livre précédent et cela fait du bien de découvrir un nouveau décor. Cependant, les chapitres suivants m’ont tout de suite moins plu. 

Une intrigue trop prévisible

Tout d’abord, je n’ai vraiment pas accroché avec le personnage principal. Je ne saurais pas vraiment détailler pourquoi, mais je trouvais sa naïveté assez rapidement énervante et je ne me suis donc pas du tout attachée à lui. D’ailleurs, si on aperçoit de loin les personnages du premier tome, ce n’est qu’en toile de fond. J’ai été assez déçue sur cet aspect-là car je m’attendais à ce que la suite de la trilogie leur offre tout de même une place plus importante. 

Ce qui m’a le moins convaincu dans Le Château des nuages de Diana Wynne Jones reste l’intrigue. Si on retrouve une intrigue à l’allure de conte comme dans le tome précédent, elle suit une direction très prévisible. L’histoire était à mon sens trop “facile”. Chaque problème est surmonté en un claquement de doigt avec un tour de magie. Le personnage principal ne rencontre jamais de réelle difficulté sur son passage. Par ailleurs, une grande partie des rebondissements sont créés de la même façon, avec le même type de magie, ce qui rendait les derniers chapitres très prévisibles.

En bref, une suite qui n’est pas à la hauteur du premier tome

En bref, Le Château des nuages de Diana Wynne Jones est une déception pour moi. Je garde un meilleur souvenir du premier tome de la trilogie, Le Château de Hurle. Si l’univers du roman Le Château des nuages est beau et agréable à découvrir, j’ai trouvé l’intrigue trop facile et je n’ai pas réussi à m’attacher au personnage principal. Pour autant, ce livre aux allures de conte pourra peut-être plaire aux amateurs du genre. 

Pour résumer
Notation lecture half étoile du blog Parlons fiction blog littéraire et culturelNotation lecture étoile vide du blog Parlons fiction blog littéraire et culturelNotation lecture étoile vide du blog Parlons fiction blog littéraire et culturelNotation lecture étoile vide du blog Parlons fiction blog littéraire et culturel

Connaissez-vous la trilogie de Hurle de Diana Wynne Jones ?

Si le livre vous intéresse, vous pouvez le retrouver ici.


Autrice : Diana Wynne Jones (britannique) Genres : Jeunesse, Fantasy – Date de publication originale : 1992 – Editions : Ynnis Editions – Nombre de pages : 384

Si l’article t’a plu, épingle-le sur Pinterest !

Laisser un commentaire