On lit parfois des livres qui nous marquent plus que d’autres. Leurs personnages nous paraissent attachants, l’histoire nous fait rêver ou le dénouement nous scotche sur place. Dans ces moments-là, on sait que le livre que l’on a entre les mains est différent des autres. C’est ce que l’on pourrait appeler, un coup de cœur. Sur les blogs littéraires, on peut souvent lire la mention « coup de cœur » sur certains avis lecture. Si cela témoigne sans conteste que la lectrice ou le lecteur a adoré sa lecture, au fond, qu’est-ce que cela signifie vraiment ?

Un coup de cœur, une lecture marquante

Chacun a sans doute une définition qui lui est propre d’une lecture coup de cœur. Si l’on cherche à résumer ce terme en un seul et unique point, je pense que l’on peut tous s’accorder pour dire qu’un livre coup de cœur est un livre marquant. Ensuite, tout réside dans ce que signifie « marquant » pour chaque lectrice et lecteur. C’est une vision très personnelle qui peut varier d’une personne à une autre. C’est d’ailleurs pour cela que je suis souvent curieuse de découvrir les coups de cœur d’autres lecteurs.

De mon côté, il est assez rare d’avoir des lectures que je qualifie de « coup de cœur ». J’ai souvent de bonnes lectures, mais je ne place dans cette catégorie que les livres qui me marquent profondément. Pour savoir si un livre me marque, un seul élément peut me fournir la réponse : le temps. C’est en refermant un livre après sa lecture que je prends petit à petit conscience de l’emprise qu’il a pu avoir sur moi. Si plusieurs semaines après ma lecture mon esprit continue de vagabonder à la rencontre de l’histoire, de se poser des questions sur l’intrigue et ses personnages, alors je sais que ce livre est important pour moi. D’une façon ou d’une autre, il me fait réfléchir et enrichi ma vie de lectrice. Ainsi, je ne sais pas toujours lorsque je lis un roman s’il s’agit d’un coup de cœur ou non.

Par exemple, j’ai découvert en fin d’année dernière le roman The Haunting of Hill House (La maison hantée en VF) de Shirley Jackson. Sur le coup, ce livre avait été une excellente lecture pour moi. J’ai adoré le lire. Plusieurs mois plus tard, j’y repense encore. La beauté des mots de Shirley Jackson et la facilité avec laquelle elle a créé en un peu plus de 200 pages une histoire pesante au pouvoir psychologique puissant me fascinent encore. Je peux à présent dire sans hésitation qu’il s’agit pour moi d’un coup de cœur, un roman que je ne risque pas d’oublier.

Immersion et émotions

En règle générale, je n’ai pas trop de doute lorsque j’appelle un livre un « coup de cœur » : je sais que je pourrais le relire sans hésitation, simplement pour voir si je ressens toujours la même chose lors de la lecture. De même, j’aime beaucoup relire les livres qui me marquent pour voir si je ne serais pas passée à côté de quelque chose la première fois.

Ce qui me permet également de savoir s’il s’agit d’un coup de cœur lorsque je lis un livre, ce sont les émotions. Quand je suis embarquée dans une histoire au point de ressentir les émotions de chaque personnage, l’immersion est réussie. Je suis à fond dans l’intrigue et je me laisse porter par l’histoire.

En bref, les livres coup de cœur sont des livres révélateurs

En bref, pour moi les livres coup de cœur sont des livres révélateurs. Ils me marquent, sans réellement toujours savoir dans quel sens. C’est un sentiment très particulier, assez indéfinissable. Un livre est une lecture coup de cœur quand un lien unique se tisse entre l’histoire et moi, lectrice.


Et vous, quelle est votre définition d’’une lecture « coup de cœur » ?

Si l’article t’a plu, épingle-le sur Pinterest !

4 thoughts on “Discussion – Qu’est-ce qu’une lecture « coup de cœur » ?”

  1. Un article très intéressant, je fais partie des gens qui rangent rapidement les romans dans des catégories dont le coup de coeur. Mais sur une dizaine de lectures par mois il est difficile de mettre l’accent sur une très très bonne lecture et une excellente. J’ai donc tendance à placer la mention coup de coeur pour une lecture qui s’est vraiment démarquée. Mais en faisant le point en fin d’année ou quelques années plus tard effectivement je ne suis pas sure que ces coups de coeur soient tous des incontournables de ma bibliothèque. Ce sont plutôt des lectures qui m’ont marqué, ému, touché, ou dont je ressors avec quelque chose en plus.

    Il me faudrait peut-être une nouvelle catégorie pour les différencier de celles dont je ne me séparerai jamais.

    1. Avant, j’utilisais bien plus souvent le terme « coup de cœur », puis j’ai fait le même constat que toi. Cela mène à une petite réflexion sur la façon dont on peut classer et catégoriser nos lectures parfois 😊

      Merci pour ton commentaire !

  2. J’ai un peu la même définition que toi, si avec le temps je pense encore au livre c’est que c’était un vrai coup de cœur. Et je n’utilise pas très souvent cette expression sinon je trouve que ça perd un peu de son sens.

    1. C’est vrai que cette expression est utilisée différemment en fonction des lectrices et lecteurs, c’est à s’y perdre 😊 Je ne suis pas très étonnée de voir qu’on a plus ou moins la même définition !

Laisser un commentaire