Les sorties littéraires du mois d’avril sont déjà derrière nous, mais de belles nouveautés rejoindront les rayons des librairies en mai. Voici une petite sélection des sorties littéraires du mois de mai 2021.

Les Fantômes de Harvard de Francesca Serritella

Au début du mois, Les Fantômes de Harvard de Francesca Serritella sortira en librairie. Le titre m’a tout de suite attirée. Les histoires de fantômes, ça me parle. Ici, le roman a l’air de s’organiser autour d’un mystère inquiétant : le suicide du frère du personnage principal. Un suicide dont la cause reste pour le moment, inconnue.

Date de publication : 05 mai 2021
Éditions : Pygmallion

Résumé éditeur : Acceptée à Harvard, Cadence Archer décide de s’installer sur le campus alors que ce choix menace de détruire sa famille. Car c’est dans la prestigieuse université que son frère aîné a mis fin à ses jours, l’année précédente, après avoir développé une schizophrénie. Cady ne peut se résoudre à continuer de vivre sans savoir ce qui a poussé cet étudiant de génie à se suicider. Avec pour seul élément un cahier bleu empli des gribouillages obscures d’Eric, devenu paranoïaque et en proie aux hallucinations, elle enquête sur les ultimes mois de sa vie. Plus Cady avance, plus ses soupçons augmentent. Puis, elle-même commence à entendre des voix…

1991 de Franck Thilliez

Le 06 mai paraîtra le nouveau roman de Franck Thilliez : 1991. Si je n’ai pas encore eu l’occasion de découvrir l’auteur, le résumé me paraît tout de même très intriguant. J’aime particulièrement la couverture qui ne me donne qu’une envie : me plonger dans le livre pour découvrir ce qu’il cache.

Date de publication : 06 mai 2021
Éditions : Fleuve éditions 

Résumé de la quatrième de couverture : La première enquête de Franck Sharko ! En décembre 1991, quand Franck Sharko, tout juste sorti de l’école des inspecteurs, débarque au 36 quai des Orfèvres, on le conduit aux archives où il est chargé de reprendre l’affaire des Disparues du Sud parisien. L’état des lieux est simple : entre 1986 et 1989, trois femmes ont été enlevées, puis retrouvées dans des champs, violées et frappées de multiples coups de couteau. Depuis, malgré des centaines de convocations, de nuits blanches, de procès-verbaux, le prédateur court toujours.
Sharko consacre tout son temps à ce dossier, jusqu’à ce soir où un homme paniqué frappe à la porte du 36. Il vient d’entrer en possession d’une photo figurant une femme couchée dans un lit, les mains attachées aux montants, la tête enfoncée dans un sac. Une photo derrière laquelle a été notée une adresse, et qui va entraîner le jeune inspecteur dans une enquête qui dépassera tout ce qu’il a pu imaginer…

La vie dont nous rêvions de Michelle Sacks

Une des sorties qui m’intriguent le plus le mois prochain est La vie dont nous rêvions de Michelle Sacks. A nouveau, c’est le titre et la couverture qui m’ont tout de suite attirée. Ce thriller semble s’organiser en un huit clos où plusieurs personnages, avec des comptes à régler, vont se confronter.

Date de publication : 06 mai 2021
Éditions : Belfond 

Résumé éditeur : Sam et Merry ont quitté New York pour s’installer dans un cottage en Suède et élever leur bébé au grand air. Loin de la grande ville, de ses tentations, de sa souillure, les voilà libres de se réinventer.
Sam, en homme viril et fidèle qui assure le confort et la protection des siens.
Merry, en tendre épouse qui s’adonne à ses nouveaux devoirs de mère au foyer.
Le tableau idéal : au cœur de la nature, l’homme, la femme, l’enfant.
Mais aussi Francesca, la meilleure amie de toujours, venue leur rendre visite.
Francesca, la citadine, la sublime, la femme libre.
Francesca, qui ne se sent chez elle nulle part, qui n’a jamais été choisie par un homme, et qui a de très vieux comptes à régler…
Dans ce lieu de quiétude absolue, l’espace infini a tôt fait de devenir une prison, et la solitude, un miroir tendu à la noirceur des âmes. Tout n’est que mensonge, duplicité et, tandis qu’à la clarté de l’été succède l’obscurité de l’hiver, l’idylle se meut peu à peu en un huis clos hautement toxique.

Princess Bride de William Goldman

Au milieu du mois, un livre que j’aime particulièrement sera réédité : Princess Bride de William Goldman. Si je n’ai pas encore eu le temps de vous en parler sur le blog pour le moment, ça ne saurait tarder. Cette histoire est une jolie parodie des histoires de fantasy et d’amour que l’on a tous pu lire ou écouter étant enfant. Dans ce livre, vous pourrez rencontrer, entre autre, une belle princesse qui ne fait pas grand chose par elle même, un jeune valet de ferme amoureux et un bretteur espagnol en quête de vengeance.

Date de publication : 12 mai 2021
Éditions : Bragelonne 

Résumé éditeur : Il était une fois… la plus belle des aventures, auréolée par le grand amour, le seul, le vrai.
Plébiscité par des millions de lecteurs, Princess Bride est un livre culte qui devint un film culte. Un récit de duels à l’épée, de vengeance, de passion et de miracles.
Ce conte intemporel écrit par S. Morgenstern – redécouvert et merveilleusement abrégé par William Goldman – est peuplé de personnages aussi inoubliables que Westley, le beau valet de ferme qui risque sa vie pour la femme qu’il aime ; Inigo Montoya, le bretteur espagnol qui ne vit que pour venger la mort de son père ; et bien sûr, Bouton d’or : la princesse, la femme idéale, la plus belle de toute l’histoire du monde.

Fantômes de papier de Julia Heaberlin

Enfin, le roman Fantômes de papier de Julia Heaberlin sortira en poche le 12 mai prochain. Un thriller où l’ont suit un personnage hanté par le meurtre de sa sœur quelques années plus tôt.

Date de publication : 12 mai 2021
Éditions : Pocket

Résumé de la quatrième de couverture : La jeune femme sans nom est enfin assise face à l’homme qui l’obsède depuis qu’elle a douze ans. Carl Feldman, le célèbre photographe. L’homme qui a tué sa sœur, Rachel, et fauché leur enfance. L’homme qui n’a jamais payé pour cette mort, malgré la photographie retrouvée sous l’escalier du grenier de leur maison, malgré les preuves. L’homme qui a tué d’autres femmes. Et qui, aujourd’hui, enfermé dans un centre de soins pour criminels vieillissants, joue la sénilité et l’oubli. Alors la jeune femme sans nom a élaboré un plan minutieux. Il est temps pour elle de le mettre en action. Pour forcer la mémoire du tueur et découvrir la vérité, quelle qu’elle soit.


Et vous, quelles sorties littéraires vous font envie pour le mois prochain ?

Si l’article t’a plu, épingle-le sur Pinterest !

2 thoughts on “Les sorties littéraires de Mai 2021”

  1. Toujours un plaisir de découvrir tes sélections. Les Fantômes de Harvard à l’air très prenant, j’aime beaucoup les thrillers psychologiques. Et Princess Bride est dans ma wishlist depuis des années ! J’aimais tellement le film lorsque j’étais plus jeune ! Est-ce que les deux sont ressemblants ?

    1. C’est très gentil, merci pour ton commentaire 🙂 Je t’avoue que Les Fantômes de Harvard est sans doute le livre qui me tente le plus parmi les sorties du mois prochain ! Rien que le titre me plaît beaucoup.

      Concernant le roman Princess Bride, on retrouve bien l’esprit du film. J’adore toute l’ironie qui s’immisce dans cette histoire, si tu as aimé le film je suis quasi-certaine que le livre te fera le même effet 😊

Laisser un commentaire