Après avoir lu le célèbre roman Le Fantôme de l’Opéra de Gaston Leroux, que j’ai récemment chroniqué sur le blog, j’ai eu l’envie de découvrir son adaptation en film. Si l’histoire ne m’avait pas particulièrement transportée, j’avais apprécié ma lecture grâce aux décors que laissaient imager les nombreuses descriptions de l’auteur. J’ai donc lancé le film de 2004, Le Fantôme de l’Opéra en version originale (VO), réalisé par Joel Schumacher, pour me faire une idée sur cette adaptation. Bien qu’un peu longue, cette comédie musicale aux allures dramatiques m’a fait passer un bon moment. Cependant, elle n’est pas sans défaut. Ce qui m’a d’ailleurs le plus surpris, c’est que ce film est une adaptation assez fidèle du roman… qu’il soit question de ses points positifs comme de ses points plus négatifs.

Des décors éblouissants

Si vous ne connaissez pas le livre, Le Fantôme de l’Opéra raconte l’histoire de Christine, une jeune chanteuse et nouvelle vedette de l’Opéra Populaire. Si sa voix est si étonnante, c’est qu’elle suit les conseils donnés par son « ange » de la musique, le mystérieux fantôme de l’Opéra que personne n’a encore jamais vu. Lorsque le talent de Christine se révèle en public, le vicomte de Chagny tombe amoureux d’elle, ce que le fantôme va avoir du mal à supporter.

Le Fantôme de l’Opéra est pour moi avant tout un film qui joue sur l’esthétique visuelle. Les décors sont magnifiques, les costumes très travaillés et j’ai adoré découvrir cet univers. Visuellement, le film est très beau et envoûte par ses images. Il s’agit d’une œuvre cinématographiques riche en décors et en costumes. L’image est plus qu’étudiée, et j’avoue avoir été totalement charmée de ce côté-là. Ce film est un plaisir pour les yeux et sur ce point, je trouve que l’univers de Gaston Leroux a été très bien transposé à l’écran. L’ambiance du roman est bien présente et j’ai pris un vrai plaisir à découvrir chaque nouveau décor.

Une scène m’a visuellement particulièrement marquée : la scène d’ouverture lorsque le lustre se lève, accompagné d’une musique dramatique (ma préférée du film).

Une comédie musicale qui prend le pas sur le film

Ce film est en vérité une vraie comédie musicale et les chansons y sont plus que nombreuses. On retrouve aussi beaucoup de dialogues chantés. Après tout, c’est une comédie musicale, mais je m’attendais à en trouver peut-être un peu moins. Pourtant, cela ne m’a pas particulièrement gênée. Je sais cependant que cela pourrait être un frein pour beaucoup de monde. La comédie musicale, les chansons et les passages mélodieux prennent véritablement le dessus sur le film.

Une histoire décousue et des personnages creux

Si le travail visuel et sonore m’a plu, le scénario et les personnages sont pour moi les éléments les plus faibles dans ce film. L’histoire m’a semblé un peu décousue. Si je n’avais pas lu le livre en amont, je ne sais pas si tout aurait été aussi explicite dans mon esprit.

L’intrigue a été simplifiée pour l’adaptation sur écran, ce qui semble normal. Si l’atmosphère principale qu’essayait de mettre en place le roman est bien là, le scénario lui, reste très plat. Je n’ai trouvé aucune profondeur à l’histoire. La psychologie des personnages m’a semblé presque inexistante et le tout sonne pour moi très creux. Cependant, j’avais déjà eu ce sentiment concernant les personnages en lisant le livre original. Finalement, je retrouve dans ce film certains des points qui m’avaient déjà déçu dans le roman.

Le personnage du Fantôme de l’Opéra a une histoire qui aurait pu émouvoir, car particulièrement sujette au drame. Pourtant, ici, ce n’est pas réellement le cas. Le personnage de Christine est d’ailleurs le plus problématique à mes yeux : son personnage ne sert malheureusement pas à grand-chose, si ce n’est servir l’intrigue.

Dans les trois rôles principaux, on retrouve l’actrice Emmy Rossum et les acteurs Patrick Wilson et Gerard Butler.

Par ailleurs, le film est assez long (2 h 23), et quelques longueurs se font sentir ici et là. Cela ne m’a pas particulièrement dérangée, car je souhaitais observer l’adaptation dans ses moindres détails. Cependant, le tout est assez long et pas forcément nécessaire.

En bref, un film qui m’a fait passer un bon moment malgré ses défauts

En bref, j’ai beaucoup aimé découvrir ce film qui m’a permis de passer un bon moment. J’ai été impressionnée par les décors et les costumes très travaillés, et j’ai particulièrement apprécié le décor du sous-sol du Fantôme de l’Opéra. J’ai été emportée par la musique, bien que les chansons soient un peu trop présentes à mon goût. À l’inverse, j’ai trouvé le scénario et les personnages creux, sans relief et sans surprise. J’ai été un peu déçue de ne pas retrouver la profondeur du caractère dramatique du personnage du Fantôme de l’Opéra du roman de Gaston Leroux.

Si cet article t’a plu, épingle-le sur Pinterest !

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *