Horreur Livres Policier / Thriller

L’Autre Côté de Mary Fleureau : une expérience de lecture inédite

Avis lecture sur le roman L'Autre Côté de Mary Fleureau blog littéraire Parlons fiction

Il y a ces auteurs que l’on découvre en librairie, ceux que l’on découvre par du bouche à oreille et encore ceux que l’on découvre par hasard, sur Internet. Mary Fleureau est une autrice que j’ai découverte un jour sur Instagram et dont j’ai appris, petit à petit, à connaître l’univers. Ses publications, toujours travaillées, m’ont plu et j’ai souhaité aller plus loin. Je lis peu de romans autoédités, par habitude, mais aussi parce que je m’y repère plus difficilement. Avec L’Autre Côté, je n’ai pas hésité. Un père, frappé par un drame familial, sombre dans le néant et cherche désespérément à retrouver sa fille disparue. L’Autre Côté est un thriller psychologique impressionnant par la finesse de ses personnages, bien que le roman m’ait plusieurs fois perdue dans les lignes de son intrigue.


Résumé

Boscmort, parc du Mélèzin. Trou perdu dans les Alpes, aussi peu souvent visité que cette vieille tombe anonyme au fond du cimetière.
La tombe, Will a déjà un pied dedans. Ses démons et lui ne se font aucune illusion.
Dans le cimetière, de nouvelles fosses se creusent de jour en jour. Ses anciens collègues de la police sont à la ramasse. Parfois les cercueils contiennent des corps. Parfois la bête n’en laisse rien.
Mais quand une tombe s’ouvre avec le nom de Cally, Will n’a pas d’autres choix que d’affronter les fantômes de son passé.
La bête est revenue.
Elle a emporté sa fille.
Mais Will va aller la chercher. Même s’il doit passer de l’Autre-Côté.

 


Un thriller psychologique à l’écriture frappante

Dans L’Autre Côté, on suit Will, père de famille frappé par le drame. Après la mort de son fils quelques années plus tôt, c’est sa fille qui disparaît en forêt. J’ai beaucoup aimé l’écriture de l’autrice, dure et poétique à la fois. C’est un mélange assez étonnant, j’avais peur de ne pas adhérer au tout début et je suis heureuse de m’être trompée. On se retrouve embarqué par des mots bruts, rehaussés par la poésie d’un désespoir indescriptible ressenti par les personnages et qui imprègne chaque page du roman.

Et pourtant, il faut continuer. C’est notre lot à tous, non ? On passe tous par là. Mais hey, ça arrive à tout le monde de se perdre. C’est pas grave. Tant que tu te souviens de ce que tu cherchais au départ.

Ce roman, écrit par Mary Fleureau, est assez étonnant : il m’a fait perdre tous mes repères. C’est un thriller psychologique et je pense que presque aucun autre livre n’a jamais aussi bien porté ce statut.

Bienvenue de L’Autre Côté

L’écriture de l’autrice est entraînante. Dès les premiers chapitres, on se retrouve pris dans la douleur ressentie par Will, ses crises de démences et son désespoir face à la perte inattendue de son enfant. Face à ce désespoir toujours plus grand au fil du roman et les hallucinations du personnage principal, j’ai parfois eu du mal à me situer lors de certaines scènes, que ce soit géographiquement, mais également temporellement. Les personnages sont finement travaillés et la psychologie est l’élément moteur de ce texte.

Le lecteur est propulsé aux côtés de Will dans ses tourments et tout comme lui, il commence à perdre pied et à ne plus distinguer le vrai du faux, l’imaginaire de la réalité. L’Autre Côté une expérience de lecture très particulière et je pense qu’elle peut tout autant plaire que déplaire. L’un dans l’autre, elle reste unique. Rapidement, on ne sait plus nous-mêmes où l’on est et on n’est pas toujours sûr de ce qu’on lit. C’est cet aspect que je retiendrai de ce roman : la puissance des mots qui font vivre à son lecteur la perte de repères de son protagoniste. Pour autant, être maintenue dans ce flou aussi longtemps m’a frustré.

Un final perturbant

Le dénouement de L’Autre Côté de Mary Fleureau m’a laissé dans l’attente : l’attente de quelque chose de plus. Les nœuds de l’intrigue ne sont pas réellement tous dénoués et le flou flotte toujours, même une fois le roman refermé. Cela m’a perturbé car je suis restée avec beaucoup de questions en tête, un peu trop pour ne pas me sentir perdue. Si j’aime les fins ouvertes, celle-ci l’était un peu trop pour moi et m’a laissé un sentiment d’inachevé. J’aurais apprécié avoir quelques éléments de réponses, ou quelques pistes pour m’aider à y voir plus clair dans le final de cette histoire. Je ne sais pas encore si je suis passée à côté de quelque chose d’important, ou si l’expérience de lecture m’a trop déstabilisé pour y voir plus clair une fois le livre terminé.

En bref, une expérience de lecture inédite

En bref, L’Autre Côté de Mary Fleureau a été pour moi une expérience de lecture inédite. J’ai beaucoup aimé l’écriture de l’autrice, un mélange brut et poétique original. Je me suis attachée au personnage de Will à la psychologie travaillée en détails, bien que certaines métaphores m’aient parfois un peu perdue dans le texte. Je ressors frustrée de ma lecture, car je ne suis pas sûre d’en avoir saisi le dénouement. Cependant, si vous recherchez une expérience de lecture inédite, une plongée abrupte dans la psychologie humaine et que les fins ouvertes ne vous font pas peur, vous tenez là un titre à découvrir. De mon côté, je me ferai un plaisir de découvrir le prochain livre qui sera publié par l’autrice.

Pour résumerNotation 3 étoiles et demi du blog littéraire Parlons fiction

Avez-vous envie de découvrir L’Autre Côté de Mary Fleureau ? Avez-vous déjà découvert des auteurs ou des autrices grâce à Internet ?

Si le livre vous intéresse, vous pouvez le retrouver ici.


Autrice : Mary Fleureau (française) Genre : Thriller psychologique  – Date de publication originale : 2022 – Editions : Autoédition – Nombre de pages : 434

Si l’article t’a plu, épingle-le sur Pinterest !

1 Comment

  • Reply
    Annafaitsonblog
    13/05/2024 at 10:30

    Tu m’intrigues beaucoup avec ta chronique, je suis assez curieuse de découvrir ce livre.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :