Fantastique / Fantasy Livres VO

La vie Invisible d’Addie Larue de V.E. Schwab : condamnée à être oubliée

Avis lecture du roman La vie invisible d'Addie Larue de V.E. Schwab

Il existe des livres dont l’on pourrait parler pendant des heures et pourtant, lorsqu’il s’agit d’écrire notre ressenti dessus, ne pas trouver les mots justes. Il existe des livres que l’on commence un peu par hasard et qui résonnent en nous. Il existe des livres que l’on referme le cœur lourd, sans être capable d’identifier pourquoi. The Invisible Life of Addie Larue de V.E. Schwab (La Vie Invisible d’Addie Larue en VF) fait partie de ces livres là. Je n’en attendais rien de particulier et j’en ressors stupéfiée. 

Avant-propos : J’ai lu le roman The Invisible Life of Addie Larue de V.E. Schwab dans sa version originale, en anglais. Il est traduit et édité en France sous le titre La Vie Invisible d’Addie Larue aux éditions Lumen. 


Résumé (VO)

When Addie La Rue makes a pact with the devil, she is convinced she’s found a loophole―immortality in exchange for her soul. But the devil takes away her place in the world, cursing her to be forgotten by everyone. Addie flees her tiny home town in 18th-Century France, beginning a journey that takes her across the world, learning to live a life where no one remembers her and everything she owns is lost and broken. Existing only as a muse for artists throughout history, she learns to fall in love anew every single day. Her only companion on this journey is her dark devil with hypnotic green eyes, who visits her each year on the anniversary of their deal. Alone in the world, Addie has no choice but to confront him, to understand him, maybe to beat him. Until one day, in a second hand bookshop in Manhattan, Addie meets someone who remembers her. Suddenly thrust back into a real, normal life, Addie realises she can’t escape her fate forever.

Résumé (VF)

Une nuit de 1714, dans un moment de désespoir, une jeune femme avide de liberté scelle un pacte avec le diable. Mais si elle obtient le droit de vivre éternellement, en échange, personne ne pourra jamais plus se rappeler ni son nom ni son visage. La voilà condamnée à traverser les âges comme un fantôme, incapable de raconter son histoire, aussitôt effacée de la mémoire de tous ceux qui croisent sa route. Ainsi commence une vie extraordinaire, faite de découvertes et d’aventures stupéfiantes, qui la mènent pendant plusieurs siècles de rencontres en rencontres, toujours éphémères, dans plusieurs pays d’Europe d’abord, puis dans le monde entier. Jusqu’au jour où elle pénètre dans une petite librairie à New York : et là, pour la première fois en trois cents ans, l’homme derrière le comptoir la reconnaît. Quelle peut donc bien être la raison de ce miracle ? Est-ce un piège ou un incroyable coup de chance ?


Un fantôme parmi les vivants

Une nuit de l’année 1714, la jeune Addie Larue, avide de liberté, fait un pacte avec le diable : l’immortalité en échange de son âme. Ce dieu de l’ombre ne va pas s’arrêter là puisque avec son immortalité, Addie sera oubliée de tous ceux qui croisent son chemin. Condamnée à vivre sans laisser de trace dans la mémoire des autres, la jeune fille traverse les siècles tel un fantôme, émerveillée par les beautés du monde, mais terrifiée par la malédiction qui la condamne à l’oubli. Pourtant, un jour, dans une petite librairie de New-York, un homme se souvient de son visage.

Never pray to the gods that answer after dark.

The Invisible Life of Addie Larue est un roman qui a fait beaucoup de bruit sur les réseaux sociaux. Il m’a fallu un peu de temps avant de me lancer dans cette lecture, car je n’aime pas lire un livre lorsque tout le monde en parle. Je préfère le découvrir a posteriori, une fois que je ne suis plus influencée par les retours que je peux lire. Faisant confiance à V.E. Schwab après avoir adoré sa duologie Vicious, je me suis lancée dans cette histoire sans trop savoir à quoi m’attendre. Celle-ci a complètement résonné en moi. L’histoire d’Addie Larue s’est insinuée petit à petit dans mon esprit pour ne plus le lâcher.

Ce livre, c’est celui dont je n’attendais rien de particulier et qui pourtant, m’a fait vibrer. The Invisible Life of Addie Larue est un coup de cœur.

La mélancolie du temps qui passe

En termes d’originalité, V.E. Schwab arrive toujours à faire fort et à se réinventer. Avec La vie invisible d’Addie Larue, elle continue de me surprendre. En lisant ce roman, j’ai ressenti de la mélancolie, un sentiment doux et amer assez particulier que j’ai apprécié. L’histoire d’Addie Larue est avant tout une histoire hors du temps, unique en son genre. Le thème principal m’a séduite et je pense qu’il parlera à beaucoup de lecteurs. 

I do not want to belong to anyone but myself. I want to be free. Free to live, and to find my own way, to love, or to be alone, but at least it is my choice, and I am so tired of not having choices, so scared of the years rushing past beneath my feet. I do not want to die as I’ve lived, which is no life at all.

Cette histoire, c’est avant tout celle du temps qui passe, qui glisse entre les doigts sans qu’on ne puisse le retenir. Il est question de ce temps qui défile sous nos yeux et des choix qu’il nous force à faire dans notre vie, qu’on le veuille où non. J’ai vraiment adoré l’ambiance dans La vie invisible d’Addie Larue. Je pense que c’est le type de roman qui n’offre que deux possibilités : soit on l’aime, soit on passe à côté. C’est une histoire très contemplative, le rythme est lent, bien que maîtrisé, et cela renforce ce sentiment de mélancolie qui s’en dégage.

Un roman empreint d’humanité

Après avoir déjà découvert plusieurs de ses livres, je n’ai pas été surprise de l’écriture de V.E. Schwab. À nouveau, avec The Invisible Life of Addie Larue elle maîtrise sa narration de bout en bout. Sa plume est poétique et entraînante. Elle apporte de la douceur à une histoire parfois saisissante de réalité. L’alternance des points de vue et des timelines offre une construction très dynamique au livre.

Durant les premiers chapitres, j’ai savouré ce roman doucement avant de lire bien plus vite les dernières parties. L’histoire a pris une tournure à laquelle je ne m’attendais pas et j’ai adoré me laisser prendre au jeu. L’avant-dernière partie m’a emporté dans un torrent d’émotions que je n’avais pas vu venir. Les mots de V.E. Schwab m’ont happé pour m’emmener jusqu’au dénouement final, non sans me malmener.

After all, how can a thing be real if it cannot be remembered?

Du côté des personnages, c’est un sans faute à mes yeux. Je ne sais pas comment, mais l’autrice parvient toujours dans ses livres à rendre ses personnages terriblement humains et c’est à nouveau le cas avec The Invisible Life of Addie Larue. J’ai particulièrement apprécié de suivre Addie, Henry et j’ai adoré Luc. Chacun des trois personnages apporte une force différente au roman et permet de créer une histoire inoubliable.

Une histoire indéfinissable

Je suis incapable de définir les émotions que j’ai ressenties en lisant cette histoire et pourtant, elles étaient nombreuses et m’ont pris au cœur. J’ai été surprise par l’intensité de ce que j’ai ressenti, au point d’avoir versé quelques larmes en refermant le livre. The Invisible Life of Addie Larue est une histoire que j’ai l’impression d’avoir vécu moi-même. Il ne s’agit pas d’une histoire d’amour, mais d’une histoire des vies, au pluriel. Je sais que j’aurai envie de relire ce roman d’ici quelque temps. Je suis très heureuse qu’il soit dans ma bibliothèque le jour où j’aurai l’envie de le lire pour le redécouvrir.

En bref, un coup de cœur inattendu

En bref, La vie invisible d’Addie Larue de V.E. Schwab est un coup de cœur que je n’avais pas vu venir. Je n’ai pas seulement assisté à la destinée extraordinaire d’Addie, mais je l’ai vécu avec elle. J’ai souri avec elle, j’ai ri avec elle, mais j’ai également été déçue et triste avec elle. Les personnages prennent vie sous la plume entraînante de V.E. Schwab qui joue sur la construction pour créer du suspens dans cette histoire contemplative. Une chose est sûre, je ne suis pas prête d’oublier ma rencontre avec Addie Larue.

Pour résumerNotation 5 étoiles du blog littéraire Parlons fiction

Avez-vous déjà lu un roman de V.E. Schwab ? Avez-vous envie de lire La vie invisible d’Addie Larue ?

Si ce livre vous intéresse, vous pouvez retrouver en VO (anglais) ici ou en version française .


Autrice : V. E. Schwab (américaine) Genre : Fantastique  – Date de publication originale : 2020 – Editions : Titan Books Ltd (Lumen pour la VF) – Nombre de pages :  560 en VO / 696 en VF

Si l’article t’a plu, épingle-le sur Pinterest !

2 Comments

  • Reply
    Jennifer
    09/01/2023 at 10:49

    J’ai ce livre depuis sa sortie et je n’ai toujours pas eu le temps de le lire ! J’espère pouvoir le faire en 2023 car ton article m’a donné encore plus envie de le faire.

    • Reply
      Parlons fiction
      09/01/2023 at 20:47

      Depuis sa sortie en France, on en a beaucoup entendu parler. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai attendu avant de le découvrir, je ne voulais pas me faire influencer par tous les avis qui émergeaient en même temps sur Internet et être déçue. J’ai bien fait car ça a été une merveilleuse lecture ☺️ J’espère qu’il te plaira !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :