Il y a quelques années de celà, j’ai repéré un court roman qui m’a tout de suite interpellé : L’une rêve, l’autre pas de Nancy Kress. Les sujets liés aux domaines du sommeil et du rêve me fascinent et le titre de ce livre n’a pas manqué de me marquer. Aujourd’hui, j’ai enfin pris le temps de me plonger dedans et de découvrir cette histoire de science-fiction. Cette novella part d’un concept simple à résumer. Deux jumelles viennent au monde dont l’une a été génétiquement modifiée : elle n’a pas besoin de sommeil. Celle-ci dispose donc chaque jour d’au moins huit heures supplémentaires pour apprendre et découvrir le monde. Comment ces deux enfants vont évoluer ? C’est ce que Nancy Kress nous emmène découvrir avec elle.


Résumé de la quatrième de couverture : Alors que deux jumelles viennent au monde, l’une d’elles a été génétiquement modifiée pour ne plus avoir besoin de sommeil. Chaque jour, elle dispose de huit à dix heures en plus pour vivre et découvrir le monde… Des heures qui feront aussi d’elle un être à part. Dès lors, comment trouver sa place dans une société qui n’est plus la vôtre ?


Une histoire courte, mais percutante

En me lançant dans la lecture de L’une rêve, l’autre pas je m’attendais à une toute autre histoire que celle que j’ai découverte. Finalement, cette novella écrite par Nancy Kress amène à une plus profonde réflexion que ce que j’avais imaginé et je l’ai trouvé très bien menée. L’histoire est courte, nous n’avons pas le temps de réellement s’attacher aux personnages, mais finalement, ce n’est pas là le propos de l’œuvre. Cette histoire sert de tremplin vers une réflexion plus poussée et met en avant un aspect philosophique que j’ai beaucoup aimé.

Qu’est-il arrivé au vingtième ?
— Comment ?
— Le vingtième bébé. Mon mari a dit que dix-neuf d’entre eux étaient en bonne santé et normaux. Qu’est-il arrivé au vingtième ?

Si vous aimez les livres avec pour thème la manipulation génétique et les questions éthiques que cela amène, ce livre est fait pour vous. La plume de l’autrice est très agréable et structurée. Elle part d’un postulat simple : l’inégalité génétique. De deux jumelles, une seule ressent le besoin de dormir. La seconde, génétiquement modifiée, dispose donc naturellement de bien plus de temps dans sa vie pour apprendre, comprendre et se développer autant intellectuellement que physiquement. C’est à partir de cette inégalité que se tisse une histoire aux enjeux sociétaux bien plus grands que ce que je croyais en ayant simplement lu le résumé de la quatrième de couverture. L’une rêve, l’autre pas va au-delà de la fiction et pousse vers des réflexions sur notre propre société et le regard que celle-ci porte sur la différence.

La manipulation génétique et ses travers

Dans ce livre, Nancy Kress n’arrête pas son histoire sur le fait de dormir ou non. Elle met également en avant la marginalité qu’entraînent les manipulations génétiques et la haine de l’autre qui naît naturellement. Il y a une vraie interrogation autour de la notion de normalité et de la question de l’acceptation et du rejet de l’autre. En parallèle, L’une rêve, l’autre pas met en avant un courant de pensée intéressant qui propose une autre vision du monde avec une certaine notion de communautarisme qui se heurte à la réalité de l’Amérique et son individualisme.

Les riches ne modifient pas génétiquement leurs enfants pour être supérieurs – ils pensent que n’importe lequel de leurs rejetons est déjà supérieur. D’après leurs critères. Et les pauvres ne peuvent pas se l’offrir. Nous, les Non-Dormeurs, sommes issus de la bonne moyenne bourgeoisie, rien de plus. Des enfants de professeurs, de scientifiques, de gens qui attachent de la valeur à l’intelligence et au temps.

J’ai beaucoup aimé l’orientation prise par le récit de Nancy Kress. Si ce n’est pas ce à quoi je m’attendais, j’ai été agréablement étonnée de trouver autant de réflexion dans un livre aussi court. Mon seul regret est de ne pas avoir pu voir les personnages devenir plus importants et d’avoir le temps de réellement m’attacher à eux. Cependant, c’est là le jeu avec les novellas. L’une rêve, l’autre pas est un beau texte qui démontre aisément qu’une histoire de science-fiction peut aller au-delà de la fiction et mener à une vraie réflexion.

En bref, un texte qui invite à la réflexion sur notre propre société

En bref, j’ai été ravie de découvrir L’une rêve, l’autre pas de Nancy Kress. Si ce n’est pas l’histoire à laquelle je m’attendais en ouvrant le livre, j’en ressors agréablement surprise. L’intrigue initiale sert de base à l’autrice qui propose un texte d’actualité avec des personnages, des dialogues et des questionnements en adéquation avec notre réalité. Si vous aimez la science-fiction et que le thème de la manipulation génétique vous intrigue, je ne peux que recommander ce livre !

Pour résumer
Notation lecture étoile vide du blog Parlons fiction blog littéraire et culturelNotation lecture étoile vide du blog Parlons fiction blog littéraire et culturel

Connaissez-vous Nancy Kress ? Avez-vous envie de découvrir L’une rêve, l’autre pas ?

Si le livre vous intéresse, vous pouvez le retrouver ici.


Autrice : Nancy Kress (américaine) Genre : Science-fiction  – Date de publication originale : 1993 – Editions : ActuSF – Nombre de pages :  158

Si l’article t’a plu, épingle-le sur Pinterest !

Laisser un commentaire