Il y a quelques années j’avais adoré découvrir le roman Avant d’aller dormir de S.J. Watson. J’avais été totalement surprise par ce thriller que j’avais dévoré en quelques heures. Lorsque j’ai su que l’auteur publiait un nouveau livre, Disparues, je n’ai pas hésité une seconde avant de me lancer dans la lecture via Netgalley. Malheureusement, cette fois-ci mon expérience n’a pas du tout été la même. Si Disparues possède une intrigue bien construite, je n’ai pas vraiment réussi à entrer dans l’histoire.


Résumé de la quatrième de couverture : Traumatisée par son passé, Alex Young souffre d’amnésie partielle. Pour mieux se reconstruire, elle se consacre corps et âme à sa nouvelle vie de réalisatrice. Après un documentaire sur les prostituées d’Amsterdam, elle est de retour en Angleterre avec un nouveau projet : montrer la vie quotidienne d’une petite ville durement frappée par la crise. Blackwood Bay, où elle a vécu quand elle était jeune, semble l’endroit idéal. Hier cité touristique florissante de bord de mer, c’est aujourd’hui une ville fantôme, hantée par la disparition d’une adolescente dix ans plus tôt. Alors qu’elle essaye d’en savoir plus sur cette étrange histoire, Alex va se heurter à un mur de secrets et de non-dits. Elle va devoir raviver la mémoire collective, tout autant que ses souvenirs enfouis, pour enfin lever le voile sur une vérité qui laissera le lecteur sans voix.


Une intrigue efficace

Disparues est un thriller psychologique intriguant. On voit tout de suite que l’auteur maîtrise son sujet. On suit Alex, une jeune femme qui part passer quelques semaines dans une ville rurale pour tourner un film documentaire. Une petite ville perdue, qu’elle connaît plus qu’elle n’ose l’avouer. Là-bas, la vie tourne au ralenti, tout le monde se connaît et se salue dans la rue. En somme, il s’agit d’un petit village plutôt calme, mais lorsque l’on se creuse un peu, on se rend rapidement compte que quelque chose cloche : des adolescentes disparaissent tour à tour.

Je regarde les pots alignés sur l’allée, prêts à recevoir des plantes. Tout est bien rangé, propret. Pas du tout une maison d’où on aurait envie de s’enfuir. Mais qu’est-ce qu’il en sait ? Qu’est-ce qu’ils en savent, tous ?

L’intrigue prend place très rapidement et j’ai facilement été prise par le mystère entourant la disparition des jeunes filles. Les chapitres alternent entre présent et passé, ce qui donne un vrai rythme à l’histoire. On a envie de poursuivre sa lecture pour en savoir davantage. L’intrigue est efficace est S. J. Watson traite très bien son sujet. Des thèmes difficiles sont abordés dans ce roman, ce qui le rend d’autant plus réaliste. Disparues s’appuie sur la mémoire traumatique pour tisser une histoire terrible autour d’une petite ville de campagne.

Une lecture en demi-teinte

Si l’intrigue est bien construite, je n’ai pas pour autant réussi à m’accrocher aux personnages ou à l’atmosphère du roman. Je lisais pour comprendre la vérité sur la ville de Blackwood Bay, mais je ne me souciais en aucun cas du sort des protagonistes. C’est d’ailleurs ce qui m’a dérangée car je n’étais pas du tout immergée dans l’histoire. Je n’avais pas l’impression de vivre l’enquête, mais de lire un fait divers.

Elle ne voit rien d’autre que la route, elle n’entend que le sifflement de sa respiration sèche et le croassement des mouettes qui plongent en piqué. Pas le moindre bruit laissant supposer qu’elle est poursuivie, pas un cri, pas un aboiement de chien. Elle est en sécurité, se dit-elle. Elle peut s’apaiser, cesser de courir, marcher. C’est fini.

En bref, un thriller assez classique

En bref, Disparues est un thriller réaliste qui aborde des sujets difficiles. Si je regrette de ne pas avoir réussi à entrer dans l’histoire pour l’apprécier, je pense que le livre pourrait plaire aux passionnés du genre. 

Pour résumer
Notation lecture étoile vide du blog Parlons fiction blog littéraire et culturelNotation lecture étoile vide du blog Parlons fiction blog littéraire et culturelNotation lecture étoile vide du blog Parlons fiction blog littéraire et culturel

Couverture du roman Disparues de S.J. Watson

Connaissez-vous l’auteur S. J. Watson ? Est-ce que vous aimez les thrillers psychologiques ? 

Si le livre vous intéresse, vous pouvez le retrouver ici.


Auteur : S. J. Watson (britannique) Genres : Thriller, Policier – Date de publication : 2021 – Editions : Sonatine – Nombre de pages : 448

Article écrit dans le cadre d’un partenariat

Si l’article t’a plu, épingle-le sur Pinterest !

Laisser un commentaire