Qui ne connaît pas le célèbre film Psychose de Alfred Hitchcock ? Le titre du film suffit à lui seul pour invoquer l’idée d’un vieux film en noir et blanc et d’une certaine scène de douche dans l’imaginaire collectif. Il y a quelque temps, j’ai appris que ce fameux film à suspense que j’adore a été adapté du roman du même nom écrit par Robert Bloch et publié en 1959, un an avant la sortie de l’œuvre de Hitchcock. Sans trop attendre, j’ai voulu en découvrir plus et me plonger dans ce court roman de moins de 250 pages. Aucun doute là-dessus, Robert Bloch propose avec Psychose un véritable voyage psychologique, beaucoup de suspens, un brin de stress et une atmosphère plus que pesante.


Résumé de la quatrième de couverture : Un soir d’orage, Mary, qui a dérobé 40 000 dollars à son patron, s’arrête dans un motel miteux et isolé. Le propriétaire est un vieux garçon un peu étrange mais sympathique. Épuisée par dix-huit heures de route, la fugitive décide de s’accorder une douche bien méritée. À travers une fissure dans le mur, quelqu’un l’observe…


Norman Bates sur le devant de la scène

Pour revenir rapidement sur l’histoire du roman, qui est parfaitement similaire à celle de l’adaptation cinématographique, on découvre Mary, une jeune et jolie femme de 27 ans, qui décide sur un coup de tête de voler de l’argent à son patron. En fuite, elle prend la route et rapidement, perd son chemin. Elle décide de faire un stop dans un motel, pour se reposer. Là-bas, elle fera la rencontre de Norman Bates, le gérant du motel qui vit seul avec sa mère. Ensuite, plus personne ne reverra Mary. Pourquoi ? Où est-elle et que lui est-il arrivé ? Sa sœur, son fiancé et un certain détective privé vont tout faire pour essayer de retrouver sa trace.

Comment peut-on connaître les autres alors qu’on ne se connaît pas soi-même ? 

Un coup de maître ! Voilà ce qu’a réussi Robert Bloch. Avec Psychose, il explore une partie de la psychologie humaine qu’il met en scène avec son personnage Norman Bates, inspiré du tristement célèbre tueur en série Ed Gein. Norman vit seul avec sa mère et ensemble, ils tiennent un motel peu fréquenté car éloigné de l’axe routier principal de la ville. Ce roman psychologique s’intéresse particulièrement à son personnage et c’est d’ailleurs là tout l’intérêt du livre pour celles et ceux qui ont déjà vu le film. L’histoire est tout à fait similaire, à quelques détails près, mais ici, l’auteur explore plus en profondeur la relation particulière qui unit Norman et sa mère. Alors que le film se concentre sur Mary, sa sœur, son fiancé, et l’enquête, le roman permet de développer directement le point de vue de Norman Bates. C’est d’ailleurs le point que j’ai le plus aimé.

Nous ne sommes pas aussi sains d’esprit que nous le pensons. 

Entre suspens et psychologie

Dans Psychose, Robert Bloch développe une ambiance particulière autour du motel isolé des Bates et une atmosphère pesante qui frappe le lecteur dès les premières pages. L’écriture est efficace, l’auteur sait où il va et les fins de chapitre m’ont souvent poussé à en lire plus, bien que je susse déjà le dénouement de l’histoire. L’intrigue est très bien organisée et chaque élément amené sur le devant de la scène au bon moment. C’est un thriller psychologique très réussi, il se lit rapidement et ne laisse pas indifférent. Il s’agit d’un très bon mélange entre un thriller, un livre policier, une atmosphère de roman gothique et une histoire psychologique.

Nous sommes tous un peu fous par moments, je crois. 

En bref, un thriller psychologique réussi

En bref, Psychose de Robert Bloch est une réussite en termes de suspens et de développement psychologique. Alfred Hitchcock a très bien su adapter ce roman à l’écran et je ne regrette pas d’avoir pris le temps de lire l’œuvre originale. Bien que l’histoire me soit déjà familière, le roman offre une nouvelle perception de l’intrigue, apporte de nouveaux éléments et développe davantage le fameux personnage de Norman Bates. Un livre à lire pour les fans du film comme pour celles et ceux qui souhaitent tout simplement découvrir une histoire bien construite autour d’un personnage à la psychologie… surprenante.

Pour résumer

Notation lecture étoile vide du blog Parlons fiction blog littéraire et culturel

Avez-vous déjà lu Psychose de Robert Bloch ?


Auteur : Robert Bloch (américain) Genre : Thriller psychologique – Date de publication originale : 1959 – Editions : Points Thriller – Nombre de pages : 240

Partager

2 thoughts on “Chronique – Psychose de Robert Bloch : un thriller psychologique réussi haut la main”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *