Harlan Coben est un auteur de romans policiers et thrillers que l’on ne présente plus. Depuis plusieurs années, j’entends souvent son nom un peu partout, je le vois dans les rayons des librairies, sur les réseaux sociaux et chez les communautés de lecteurs sur Internet. Bref, il était grand temps que je découvre enfin une de ses œuvres. Après quelques recherches, je me suis orienté vers le roman Double piège dont le résumé m’attirait particulièrement. Manque de chance, mauvais choix ou plus simplement, absence d’alchimie avec l’intrigue ? Quelle que soit la réponse, je n’ai pas aimé cette lecture que j’ai même eu du mal à terminer.


Résumé de la quatrième de couverture : New Jersey, aujourd’hui. Pour surveiller la baby-sitter, Maya installe une caméra dans son salon. Un jour, un homme apparaît à l’écran, jouant avec sa petite fille Lily. Un homme que Maya connaît bien : Joe, son mari… qu’elle vient d’enterrer. C’est le choc. Mort ou vivant, qui était vraiment Joe ? Doit-on croire tout ce que l’on voit ? Pour Maya, l’heure est venue de plonger dans un passé trouble ; un monde à la frontière entre vérité et illusions. Un monde dangereux, dont elle pourrait être la prochaine victime…


Double piège, des personnages trop caricaturaux

Double piège nous plonge dans la vie de Maya, ancienne militaire de l’armée de l’air, qui se retrouve à devoir gérer seule son quotidien et celui de sa famille du jour au lendemain suite à l’assassinat de son mari. Pour être rassurée, elle place une caméra espion chez elle afin de pouvoir surveiller à tout moment le comportement de sa nounou avec son enfant. Cependant, un jour, ce n’est pas la nounou qu’elle aperçoit sur la vidéo, mais bien son défunt mari, censé être enterré. Maya va alors être amenée à démêler tous les mystères qui entourent cette vidéo, la mort présumée de son mari et tous les secrets de famille qui y sont intrinsèquement liés.

« On dit qu’on n’enterre pas le passé. En d’autres termes, un drame, après qu’il a eu lieu, continue à ricocher et à faire des vagues. »

Dès le début du roman, j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans l’histoire et à me mettre dans l’intrigue. Mon plus gros problème a été que je ne me suis attachée à aucun des personnages du roman d’Harlan Coben. Ils me paraissaient tous beaucoup trop caricaturaux pour être vrais et tout me semblait beaucoup trop « gros » dans leur psychologie et leur comportement. Je n’ai d’ailleurs pas vraiment aimé le personnage principal, Maya, et c’est ce qui a compliqué toute ma lecture. Maya a une relation très forte avec les armes, principalement liée à son passé de militaire. Ce trait de caractère ne m’aurait pas particulièrement dérangé s’il n’avait pas été rappelé à chaque chapitre du livre. A cause de cela, je n’ai pas réussi à m’identifier au personnage de Maya et à apprécier suivre son histoire. De plus, j’ai souvent eu l’impression que certains chapitres tournaient autour du pot concernant un mystère ou une révélation. En tant que lectrice, j’avais parfois l’impression d’être baladée de tous les côtés sans raison apparente, ce qui est vite devenu assez lassant.

 

Une déception littéraire pour moi

L’envie de connaître la fin de l’histoire et le dénouement de l’intrigue m’a poussé à lire Double piège jusqu’au bout, mais la fin ne m’a pas convaincue non plus. En tournant la dernière page, j’ai eu l’impression d’avoir été menée en bateau depuis le début et que rien ne s’emboitait réellement dans cette histoire. J’ai donc terminé ce livre, après plusieurs jours à le traîner, avec un sentiment un peu amer. Au départ, le résumé de la quatrième de couverture m’avait réellement intrigué, mais en lisant le roman, j’ai compris que l’intrigue s’éloignait de ce à quoi je m’attendais. Cette lecture a été pour moi longue et pénible, mais je suis contente d’avoir été jusqu’au bout pour connaître la fin, bien que celle-ci a enfoncé le clou.

 

En bref, un thriller qui m’a laissé de marbre

En bref, Double piège d’Harlan Coben a été une belle déception pour moi. Je n’ai pas réussi à accrocher aux personnages ou à l’intrigue et la fin m’a réellement déçue. Pour une première découverte de l’œuvre d’Harlan Coben, il s’agit d’un vrai flop pour moi. Cependant, je retenterai peut-être la découverte d’un autre de ces romans à l’avenir.

Pour résumer

 Notation lecture half étoile du blog Parlons fiction blog littéraire et culturelNotation lecture étoile vide du blog Parlons fiction blog littéraire et culturelNotation lecture étoile vide du blog Parlons fiction blog littéraire et culturelNotation lecture étoile vide du blog Parlons fiction blog littéraire et culturel

 

Double piège de Harlan Coben blog littéraire Parlons fiction

 


Auteur: Harlan Coben (américain) – Genre : Policier, Thriller – Date de publication originale : 2016 – Editions : Pocket – Nombre de pages : 429

Partager

2 thoughts on “Chronique – Double piège de Harlan Coben : un thriller qui m’a laissé de marbre”

  1. Aïe ! Je ne suis pas une grande fan de l’auteur, pour tout dire je n’ai lu qu’un seul de ses romans : Ne le dis à personne, qui était plutôt pas mal, beaucoup d’action et l’enquête était bien menée, si jamais tu veux lui redonner une chance tente peut être celui-ci. J’ai vu aussi plusieurs des adaptations (films ou séries) qui n’était pas mal essaye peut être ce format pour voir si ça te fait le même effet.

    1. Je note le titre ! Je pense retenter de découvrir un de ses livres à l’avenir (qui sait, je ne suis peut-être juste pas tombée sur le bon roman pour moi ?). Je n’avais pas pensé aux adaptations de ses œuvres mais c’est une bonne idée, je vais aller me renseigner d’un peu plus près 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *